Late summer forage yield, nutritive value, compatibility of warm-and cool-season grasses seeded with legumes in western Canada.

Biligetu, B., Jefferson, P.G., Muri, R., et Schellenberg, M.P. (2014). « Late summer forage yield, nutritive value, compatibility of warm-and cool-season grasses seeded with legumes in western Canada. », Canadian Journal of Plant Science, 94(7), p. 1139-1148.

Résumé

La qualité et la quantité des fourrages à la fin de l’été et à l'automne jouent un rôle important pour l'engraissement des animaux mis à l'herbe dans l'Ouest canadien. L’étude devait évaluer la valeur nutritive, le rendement en matière sèche (MS) et la compatibilité de l'agropyre à crête [Agropyron cristatum (L.) Gaertn.], du brome des prés (Bromus riparius Rehm.), de la stipe verte [Nasella viridula (Trin.) Barkworth], de l’élyme lancéolé [Elymus lanceolatus (Scribn. & J. G. Sm.) Gould], de l'agropyre de l'Ouest [Pascopyrum smithii(Rydb.) Barkworth & D.R. Dewey], de l’élyme de Russie [Psathyrostachys juncea (Fisch.) Nevski], du barbon de Gérard (Andropogon gerardii Vitman) et du panic raide (Panicum virgatum L.) dans huit monocultures de graminées et leur mélange binaire avec de la luzerne (Medicago sativa L.), du sainfoin (Onobrychis viciifoliaScop.) ou de l'astragale pois-chiche (Astragalus cicer L.), récoltés une seule fois en août ou en septembre. Les auteurs ont procédé à une étude sur le terrain en blocs complets randomisés, près de Swift Current (50°25’ N, 107°44’ O, alt. 824 m), en Saskatchewan (Canada); l’étude a duré sept ans, soit de 1998 à 2004. Le rendement en MS du fourrage était similaire, que la récolte ait lieu en août ou en septembre (P>0,05). Les mélanges binaires de luzerne et de graminées ont donné le plus haut (P<0,05) rendement en MS, soit de 2 449 à 2 758 kg par hectare. La culture d'agropyre à crête (2 143 kg par hectare), celle de sainfoin mêlé à l'agropyre à crête (2 061 kg par hectare) et celle d'astragale pois-chiche mêlée à la stipe verte (1 838 kg par hectare) ou de l'astragale pois-chiche mêlée à l'agropyre de l'Ouest (1 861 kg par hectare) se sont classées au deuxième rang pour ce qui est du rendement le plus élevé en MS (P<0,05). Les deux graminées de saison chaude ont donné le rendement en MS le plus faible (P>0,05) durant les sept années de l’étude. La monoculture de stipe verte ou d’élyme lancéolé s'est caractérisée par la plus forte concentration de fibres au détergent acide et de fibres au détergent neutre, la concentration la plus faible ayant été observée avec les mélanges de graminées de saison chaude et de légumineuses. La combinaison de la luzerne avec l'agropyre de l'Ouest et celle de la luzerne avec l’élyme de Russie présentaient la plus forte teneur en protéines brutes (PB). Les monocultures de brome des prés, d'agropyre à crête et de stipe verte ainsi que le mélange d'astragale pois-chiche avec le brome des prés ou celui de sainfoin avec l'agropyre à crête se caractérisaient par la plus faible concentration de PB. La digestibilité de la matière organique in vitro était plus élevée pour les mélanges que pour les monocultures. Les graminées de saison chaude contenaient plus de Ca et de P que celles de saison froide. Le mélange luzerne-agropyre de l'Ouest s'avère le plus intéressant sur les plans du rendement, de la qualité et de la compatibilité quand on prolonge la paissance à la fin de l’été et à l'automne, dans la partie semi-aride des Prairies. On ne recommande pas de semer les graminées de saison chaude testées avec des légumineuses dans le sud-ouest de la Saskatchewan.

Date de modification :