Gene expression of porcine blastocysts from gilts fed organic or inorganic selenium and pyridoxine.

Dalto, B.D., Tsoi, S., Audet, I., Dyck, M.K., Foxcroft, G.R., et Matte, J.J. (2015). « Gene expression of porcine blastocysts from gilts fed organic or inorganic selenium and pyridoxine. », Reproduction, 149(1), p. 31-42. doi : 10.1530/REP-14-0408  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans cette étude, nous avons examiné comment la supplémentation de la ration maternelle avec de la pyridoxine combinée à différentes sources de sélénium (Se) influe sur l’expression génique globale des blastocystes porcins au cours de la gestation. Nous avons réparti au hasard 18 jeunes truies dans trois groupes de traitement alimentaire (n = 6 par traitement) : i) ration de base sans supplément de Se ni de pyridoxine (TEM); ii) TEM + 0,3  mg/kg de Na-sélénite et 10  mg/kg de pyridoxine-HCl (MSeB610); et iii) TEM + 0,3  mg/kg de levure enrichie de Se et 10  mg/kg de pyridoxine-HCl (OSeB610). Toutes les truies ont été inséminées au cinquième œstrus suivant la puberté et euthanasiées 5 jours plus tard afin que l’on prélève les embryons. Nous avons utilisé une puce spécifique des embryons porcins pour détecter les différences d’expression des gènes entre les embryons des groupes MSeB610 vs TEM, OSeB610 vs TEM, et OSeB610 vs MSeB610. Chez les truies du groupe TEM, les concentrations de Se dans le sang entier et de pyridoxal-5-P dans les érythrocytes étaient plus faibles que chez les truies recevant les rations enrichies (p < 0,05). nous n’avons observé aucun effet des traitements sur l’activité de la Se-glutathione peroxydase dans le plasma (p = 0,57). Entre les groupes MSeB610 et TEM, 10 gènes étaient exprimés de manière différentielle, entre les groupes OSeB610 et TEM, il y avait 247 gènes qui étaient exprimés de manière différentielle, et entre les groupes supplémentés OSeB610 et MSeB610, il y en avait 96. Aucun processus biologique particulier n’a été observé avec la ration MSeB610 comparativement à la ration TEM. Cependant, dans la ration OSeB610, les gènes régulés à la hausse étaient associés à la synthèse générale des protéines, mais pas aux sélénoprotéines. La stimulation de certains gènes liés aux monooxygénases et aux thioredoxines a été confirmée par RT-PCR quantitative en temps réel. En conclusion, la ration OSeB610 a influé plus fortement sur le métabolisme des blactocystes porcins que la ration MSeB610. Aucune des deux source de sélénium avec pyridoxine n’a influé sur la voie métabolique de la Se-glutathione peroxydase dans les blastocystes, mais la ration OSeB610 a stimulé de manière sélective les gènes associées au mécanisme de défense par les antioxydants.

Date de modification :