The biochemistry behind biopesticide efficacy.

Hubbard, M., Hynes, R.K., Erlandson, M.A., et Bailey, K.L. (2014). « The biochemistry behind biopesticide efficacy. », Sustainable Chemical Processes, 2(Article 18). doi : 10.1186/s40508-014-0018-x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les biopesticides peuvent jouer un rôle important dans la lutte antiparasitaire durable et sûre pour l’environnement. Un large éventail de biopesticides ont un mode d’action chimique. Dans le présent article, nous explorons trois de ces biopesticides : un champignon utilisé pour lutter contre les mauvaises herbes, une bactérie bénéfique utilisée pour lutter contre les maladies fongiques et bactériennes, et un virus actif contre certains insectes ravageurs. À l’aide de ces études de cas, nous démontrons que les biopesticides utilisent des approches tant chimiques que biochimiques de même que des processus biologiques complémentaires. De ce fait, les biopesticides sont plus complexes que les pesticides synthétiques. Ces derniers font généralement appel à une seule substance chimique ayant un seul mode d’action, tandis que les biopesticides ont souvent des modes d’action plus complexes ou holistiques. Les résultats obtenus avec les biopesticides actuels et futurs pourraient être améliorés par des travaux de recherche s’intéressant davantage aux principes biochimiques en cause.

Date de modification :