Dothiorella and Spencermartinsia, new species and record from grapevines in Australia.

Pitt, W.M., Urbez-Torres, J.R., et Trouillas, F.P. (2015). « Dothiorella and Spencermartinsia, new species and record from grapevines in Australia. », Australasian Plant Pathology, 44(1), p. 43-56. doi : 10.1007/s13313-014-0332-5  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les genres Dothiorella et Spencermartinsia appartiennent à la famille des Botryosphaeriaceae et se rencontrent chez diverses plantes ligneuses. Ils produisent des conidies à deux cellules qui deviennent brunes et unicloisonnées avant la déhiscence. Nous décrivons trois nouvelles espèces qui ont été isolées chez la vigne en Australie, le Spencermartinsia westrale W.M. Pitt, J.R. Úrbez-Torres & Trouillas, le Dothiorella neclivorem W.M. Pitt & J.R. Úrbez-Torres et le Dothiorella vinea-gemmae W.M. Pitt & J.R. Úrbez-Torres, en nous fondant sur des caractères morphologiques et une analyse phylogénétique de la séquence d’ADN de la région de l’espaceur transcrit interne (ITS) et d’une séquence partielle du gène codant le facteur 1-α d’élongation de la traduction. En outre, le Spencermartinsia plurivora Abdollahz., Javadi & A.J.L. Phillips et une espèce du genre Dothiorella qui a précédemment été isolée du noyer commun (Juglans regia L.) en France et en Iran et du charme-houblon (Ostrya carpinifolia Scop.) en Italie mais n’a pas encore été nommée sont ici signalées pour la première fois en Australie, et cette dernière est ici signalée pour la première fois chez la vigne.

Date de modification :