Controls on nitrate loading and implications for BMPs under intensive potato production systems in Prince Edward Island, Canada.

Zebarth, B.J., Danielescu, S., Nyiraneza, J., Ryan, M.C., Jiang, Y., Grimmett, M.G., et Burton, D.L. (2015). « Controls on nitrate loading and implications for BMPs under intensive potato production systems in Prince Edward Island, Canada. », Ground Water Monitoring and Remediation, 35(1), p. 30-42. doi : 10.1111/gwmr.12088  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La production de pommes de terre est essentielle à l’économie de l’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.), mais elle a été associée à l’augmentation de la contamination des eaux souterraines par les nitrates et à des épisodes d’anoxie dans les estuaires. Puisque la seule source d’eau potable de l’Î.-P.-É. est l’eau souterraine, ces problèmes accentuent la nécessité de trouver des solutions en vue de protéger la qualité de l’eau. En revanche, nous comprenons peu les mécanismes de contrôle des charges de nitrates dans les eaux souterraines, et donc le potentiel d’atténuer les charges de nitrates par l’entremise de pratiques de gestion bénéfiques (PGB) est limité. Sur l’Î.-P.-É., le flux et le transport des nitrates dans la zone vadose sont contrôlés par la porosité de la matrice du till et du grès, tandis que le flux et le transport dans la zone saturée sont contrôlés par un réseau de fractures conductrices d’une capacité de stockage limitée. La diffusion des nitrates stockés dans la matrice pourrait induire un délai considérable entre la réduction des charges de nitrates grâce à la mise en œuvre de PGB et une amélioration mesurable de la qualité de l’eau souterraine. Les PGB ayant le potentiel d’atténuer la charge de nitrates dans les eaux souterraines, comme les pratiques d’utilisation améliorée d’engrais azotés dans la production de pommes de terre, ont été déterminées, mais la mise en place de ces pratiques ne suffit pas à contrôler les charges de nitrates en raison de la nature économique de la production de pommes de terre. D’autres PGB permettant d’améliorer la culture des pommes de terre ont également été définies; toutefois, réduire l’intensité de la production agricole au niveau du bassin versant, y compris la proportion des terres dédiées à la production de pommes de terre, pourrait être nécessaire pour satisfaire aux recommandations pour la qualité de l’eau potable relatives aux nitrates sur l’Î.-P.-É. Étant donné le rôle important des forces du marché dans la détermination de la profitabilité de la production des cultures, il devient difficile de modifier les pratiques de production agricole en vue d’atteindre un objectif environnemental sans certaines mesures incitatives externes ou sans une certaine pression du public.

Date de modification :