Les effets de la saison du vêlage et des systèmes d’alimentation dans l’ouest du Canada. I. Performance de croissance et caractéristiques de carcasse des bouvillons croisés.

Durunna, O.N., Block, H.C., Iwaasa, A.D., Thompson, L.C., Scott, S.L., Robins, C.D., Khakbazan, M., et Lardner, H.A. (2014). « Les effets de la saison du vêlage et des systèmes d’alimentation dans l’ouest du Canada. I. Performance de croissance et caractéristiques de carcasse des bouvillons croisés. », Canadian Journal of Animal Science, 94(4), p. 571-582. doi : 10.4141/CJAS-2014-033  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des bouvillons croisés (n=272) sevrés à partir de systèmes de vêlage (CS – « calving system ») précoce (EC – « early calving ») et tardif (LC – « late calving ») ont été utilisé pour évaluer les effets de deux systèmes d'alimentation (FS – « feeding system ») sur la performance postsevrage et caractéristiques de carcasse. Les bouvillons ont été assignés aléatoirement à un système d'alimentation à gain rapide (RF – « rapid-gain feeding ») ou à gain lent (SF – « slow-gain feeding »). Les bouvillons RF ont été gérés de sorte à avoir un gain de poids corporel (BW – « body weight ») de 1 kg jour1 sur une diète d'ensilage-foin pendant la période de semi-finition avant la finition, tandis que les bouvillons SF ont été semi-finis sur une diète de foin (gain de 0,7 kg jour1), puis mis au pâturage dans des prairies de luzerne, brome et vastes étendues de céréales annuelles avant la période de finition. Tous les groupes de traitements ont reçu une diète traditionnelle pendant la finition jusqu’à ce que les bouvillons atteignent des valeurs cibles d’épaisseur de gras dorsal ou de BW ou les deux. Il n'y avait aucune différence (P=0,48) entre les deux FS pour l’âge moyen des bouvillons au début de l'expérience. Il y avait un effet CS×FS (P<0,01) sur l’âge à l'abattage, où les bouvillons des groupes EC-RF, EC-SF, LC-RF et LC-SF avaient 426, 659, 504 et 606 jours, respectivement. La plus longue période d'alimentation (TOF – « time on feed ») pour les bouvillons LC-RF par rapport aux bouvillons EC-RF suggère un effet potentiel des températures ambiantes de l’été sur la finition. Le groupe EC-RF démontrait la plus faible épaisseur de gras de la carcasse (P<0,01), mais il n'y avait aucun effet principal ou d'interaction (P>0,08) sur le rendement de la carcasse ou le rendement en viande maigre. Il y avait un effet FS (P<0,05) sur la couleur de la viande et la texture du persillage; ceux-ci étaient plus désirables chez les bouvillons SF. Les producteurs de bœuf qui adoptent un système EC-RF finissent leurs veaux plus rapidement, mais à un poids moindre.

Date de modification :