Dégradabilité des fibres, composition chimique et caracté ristiques de conservation de l’ensilage de luzerne ensilé avec des enzymes fibrolytiques exogènes et un inoculum producteur d’estérase d’acide férulique.

Lynch, J.P., Prema, D., Van Hamme, J.D., Church, J.S., et Beauchemin, K.A. (2014). « Dégradabilité des fibres, composition chimique et caracté ristiques de conservation de l’ensilage de luzerne ensilé avec des enzymes fibrolytiques exogènes et un inoculum producteur d’estérase d’acide férulique. », Canadian Journal of Animal Science, 94(4), p. 697-704. doi : 10.4141/CJAS-2014-086  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L'objectif de cette étude était d'examiner les effets de deux produits à base d'enzymes fibrolytiques, ajoutés au moment de la mise en balles, seuls ou combinés à un supplément bactérien producteur d'estérase d'acide férulique, sur les dynamiques d'ensilage, la composition chimique et la digestibilité de l'ensilage de luzerne. Cinq réplicats de balles enrubannées ont été produits avec l'un de cinq traitements, incluant un témoin non traité et un de deux produits à base d'enzymes fibrolytiques (EN1 et EN2) appliqués seuls ou combinés avec un supplément bactérien producteur d'estérase d'acide férulique (FAEI – « ferulic-acid producing bacterial additive »). Aucun effet du traitement n'a été observé sur les concentrations de fibres de détergent neutre (NDF – « neutral detergent fiber ») (P=0,889) et fibres de détergent acide (ADF – « acid detergent fiber ») (P=0,065) de l'ensilage après ensilage, mais l'ensilage produit au moyen de traitement aux enzymes fibrolytiques démontrait de plus grandes (P<0,018) augmentations de température suite à l'exposition aux conditions aérobies. Les ensilages produits à l'aide d'enzymes fibrolytiques avaient une plus grande (P<0,001) dégradabilité des NDF in vitro (NDFD – « NDF degradability ») que les ensilages non traités. L'utilisation d'enzymes fibrolytiques appliqués à l'ensilage de luzerne au moment d'ensilage augmentait la NDFD, malgré les effets moindres sur la composition chimique de l'herbage. Par contre, la plus grande détérioration des balles traitées aux enzymes fibrolytiques sous conditions aérobies indique qu'il y a eu de plus grandes pertes de matières sèches pendant l'exposition aérobie. L'utilisation des FAEI avec les enzymes fibrolytiques n'a pas amélioré davantage les effets des traitements aux enzymes fibrolytiques.

Date de modification :