Effects of Adding Corn Dried Distiller Grains with Solubles (DDGS) to the Dairy Cow Diet and Effects of Bedding in Dairy Cow Slurry on Fugitive Methane Emissions.

Massé, D.I., Jarret, G., Benchaar, C., et Hassanat, F. (2014). « Effects of Adding Corn Dried Distiller Grains with Solubles (DDGS) to the Dairy Cow Diet and Effects of Bedding in Dairy Cow Slurry on Fugitive Methane Emissions. », Animals, 4(4), p. 767-778. doi : 10.3390/ani4040767  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans la présente expérience, nous voulions étudier précisément les effets de l’ajout de 10 % ou de 30 % de drêches de maïs déshydratées avec solubles (DMDS) à la ration des vaches laitières ainsi que les effets du type de litière (copeaux de bois, paille ou mousse de tourbe) dans le lisier des bovins laitiers sur les émissions fugitives de CH4. L’ajout de DMDS10 à la ration des vaches laitières a significativement augmenté (29 %) la quantité de gras excrétée par jour dans le lisier par comparaison à la ration témoin. L’ajout de DMDS30 à la ration a accru la quantité excrétée, par jour, de matière sèche, de solides volatils, de gras, de fibres au détergent neutre, de fibres au détergent acide et d’hémicellulose de 18 %, 18 %, 70 %, 30 %, 15 % et 53 %, respectivement, comparativement à la ration témoin. Durant l’expérience sur l’entreposage, les émissions fugitives quotidiennes de CH4 ont affiché une augmentation significative de 15 % (p < 0,05) pour le lisier résultant de la ration contenant des DMDS30. L’ajout de copeaux de bois et de paille n’a eu aucun effet significatif sur les émissions fugitives quotidiennes de CH4 par rapport à la ration témoin, tandis que l’ajout de mousse de tourbe a donné lieu à une augmentation significative de 27 % (p < 0,05) des émissions fugitives de CH4.

Date de modification :