In vitro bioaccessibility and monolayer uptake of lutein from wholegrain baked foods.

Read, A., Wright, A.J., et Abdel-Aal, E-S.M. (2015). « In vitro bioaccessibility and monolayer uptake of lutein from wholegrain baked foods. », Food Chemistry, 174, p. 263-269. doi : 10.1016/j.foodchem.2014.11.074  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des aliments enrichis en lutéine contribueraient à favoriser la consommation de cet important caroténoïde. Dans le cadre de notre étude, nous avons fabriqué des biscuits, des muffins et des galettes selon trois niveaux d’enrichissement (0,5, 1,0 et 2,0 mg de lutéine par portion) afin d’évaluer la biodisponibilité de la lutéine in vitro. Nous avons eu recours à une simulationin vitro de la digestion dans le tractus gastrointestinal supérieur de l’appareil digestif chez les humains ainsi qu’à un essai d’absorption sur cellules Caco-2 monocouches. La biodisponibilité de la lutéine était significativement plus élevée dans les conditions digestives représentatives de l’état nourri, comparativement aux conditions digestives représentatives de l’état à jeun (p < 0,001). Elle était plus élevée dans le cas des biscuits et des muffins, en raison de leur haute teneur en matières grasses, et plus faible dans celui des galettes, et ce, dans les conditions représentatives de l’état nourri et de l’état à jeun. La concentration de lutéine dans la phase aqueuse a été le facteur le plus important associé à la mesure de l’assimilation de la lutéine par les cellules apicales, et celle-ci a été supérieure dans le cas des biscuits et des muffins et plus faible dans celui des galettes (p < 0,05). Parce qu’ils constituent des aliments consommés couramment, les biscuits, les muffins et les galettes enrichis de lutéine peuvent contribuer à accroître l’apport en lutéine.

Date de modification :