Interactions of corn meal or molasses with a soybean-sunflower meal mix or flaxseed meal on production, milk fatty acid composition, and nutrient utilization in dairy cows fed grass hay-based diets.

Brito, A.F., Petit, H.V., Soder, K.J., et Ross, S. (2014). « Interactions of corn meal or molasses with a soybean-sunflower meal mix or flaxseed meal on production, milk fatty acid composition, and nutrient utilization in dairy cows fed grass hay-based diets. », Journal of Dairy Science (JDS), 98(1), p. 443-457. doi : 10.3168/jds.2014-8353  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié les interactions entre la semoule de maïs ou la mélasse [suppléments d’hydrates de carbone non structuraux (HCNS)] avec un mélange de tourteau de soya-tournesol ou de tourteau de lin [suppléments de protéines dégradables dans le rumen (PRD)] et la production, le profil des acides gras du lait et l’utilisation des éléments nutritifs chez des vaches laitières alimentées de foin de graminées. Huit vaches multipares et huit vaches primipares Jersey affichant en moyenne à 135 ± 49 jours de lactation et 386 ± 61 kg de poids vif au début de l’étude ont été assignées au hasard à quatre traitements en carré latin (4 × 4) répétés avec arrangement factoriel de 2 × 2. Chaque traitement a duré 19 jours : 14 jours d’adaptation du régime alimentaire et cinq jours de collecte de données et d’échantillons. Les vaches ont reçu des rations composées de foin mélangé - principalement de graminées - plus un des quatre mélanges concentrés suivants : 1) semoule de maïs plus un mélange protéique contenant du tourteau de soya et du tourteau de tournesol; 2) semoule de maïs plus tourteau de lin; 3) mélasse liquide plus un mélange protéique contenant du tourteau de soya et du tourteau de tournesol; 4) mélasse liquide plus tourteau de lin. Les données ont été analysées quant aux principaux effets des suppléments HCNS et PDR et aux interactions entre les suppléments HCNS × PDR. D’importantes interactions entre les suppléments HCNS x PDR ont été observées en ce qui concerne l’urée du lait, l’efficacité de l’azote du lait et les sommes des acides gras saturés, monoinsaturés et polyinsaturés du lait. Aucun effet n’a été observé quant à l’apport de nutriments et la production de lait avec les suppléments HCNS. Cependant, les valeurs du lait corrigé pour le gras à 4 % (−0,70 kg/j) et pour l’énergie (−0,60 kg/j) ont chuté chez les vaches nourries de mélasse liquide en raison d’une tendance à la baisse de la concentration en matières grasses du lait (-0,17 %). Les régimes avec mélasse liquide ont entraîné une augmentation des concentrations (35 %) et du rendement du lait en entérolactone, ce qui indique que cette lignane mammifère peut être modulée à l’aide de suppléments ayant différents profils d’HCNS. Dans l’ensemble, les suppléments HCNS et PDR ont fortement modifié le profil des acides gras du lait, probablement en raison de différences dans l’apport d’acides gras, des indices Δ9-désaturase et des voies de biohydrogénation ruminales. La mélasse liquide a grandement réduit les concentrations d’urée plasmatique N (−1,2 mg/dL), l’excrétion urinaire d’azote (−20 g/d) et la digestibilité de l’azote (−3,2 unités de pourcentage). Le tourteau de lin a significativement réduit le rendement en lait (−1,3 kg/j) ainsi que les concentrations de matières grasses (−90 g/j) et de lactose (−60 g/j) dans le lait, mais a augmenté de façon marquée la concentration d’entérolactone. D’autres recherches doivent être menées afin que l’on puisse étudier l’effet négatif du tourteau de lin sur les rendements en lait et en composants du lait.

Date de modification :