Response to Nitrogen of Sweet Pearl Millet and Sweet Sorghum Grown for Ethanol in Eastern Canada.

Thivierge, M.-N., Chantigny, M.H., Bélanger, G., Seguin, P., Bertrand, A., et Vanasse, A. (2015). « Response to Nitrogen of Sweet Pearl Millet and Sweet Sorghum Grown for Ethanol in Eastern Canada. », BioEnergy Research, 8(2), p. 807-820. doi : 10.1007/s12155-014-9558-x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le millet à chandelle [Pennisetum glaucum (L.) R.BR.] et le sorgho [Sorghum bicolor (L.) Moench] suscitent de l’intérêt pour la production d’éthanol dans l’est du Canada, mais leur réaction à la fertilisation azotée n’est pas bien connue. Nos objectifs étaient : i) de comparer les deux espèces pour ce qui est des matières sèches (MS), des hydrates de carbone solubles dans l’eau (HCSE) et des rendements estimés en éthanol; ii) de déterminer leur réaction à des doses d’azote minéral (0, 40, 80, 120 et 160 kg N ha 1); iii) à l’azote minéral vs l’azote organique (lisiers de porcs et de bovins laitiers à 80 kg total N ha1); iv) à une application simple vs fractionnée d’azote (80 kg ha 1 d’azote minéral). Les deux espèces ont été cultivées pendant deux ans sur des loams sableux dans deux écozones (plaines à forêts mixtes [MWP] et bouclier boréal [BS]) ayant des régimes de températures contrastés. Les deux espèces ont réagi de la même façon aux apports d’azote minéral, le rendement maximal en HCSE étant obtenu à 86 kg N ha 1 dans les MWP et à 91 kg N ha 1 dans le BS, tandis que le rendement maximal en MS a été obtenu à 121 kg N ha 1 dans les MWP et à 107 kg N ha 1 dans le BS. Les apports d’azote minéral de 80 kg ha 1 ont donné lieu à des rendements en MS et en HCSE plus élevés que les lisiers, lesquels affichaient des équivalences N variant de 15 à 52 %. La fragmentation de la dose d’azote minéral entre le semis et le stade 4 feuilles n’a pas amélioré le rendement comparativement au traitement à une seule application. Le sorgho a affiché en moyenne une concentration en HCSE et un rendement plus élevés que le millet à chandelle (249 vs 134 g d’HCSE kg 1 MS; 3,41 vs 2,02 Mg d’HCSE ha 1) et semble plus prometteur pour la production d’éthanol dans l’est du Canada.

Date de modification :