The emerging biofuel crop Camelina sativa retains a highly undifferentiated hexaploid genome structure.

Kagale, S., Koh, C.S., Nixon, J.H., Bollina, V., Clarke, W.E., Tuteja, R., Spillane, C., Robinson, S.J., Links, M.G., Clarke, C., Higgins, E.E., Huebert, T., Sharpe, A.G., et Parkin, I.A.P. (2014). « The emerging biofuel crop Camelina sativa retains a highly undifferentiated hexaploid genome structure. », Nature Communications, 5(April: Article number 3706), p. 1-11. doi : 10.1038/ncomms4706  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le Camelina sativa est une plante oléagineuse aux attributs agronomiques recherchés, produisant une huile de qualité pour une plateforme viable de production d’huile industrielle. Dans la présente étude, nous avons généré la première séquence génomique de référence d’échelle chromosomique de haute qualité pour le C. sativa et nous avons annoté 89 418 gènes codant des protéines, ce qui représente une triplication du génome entier par rapport au crucifère modèle Arabidopsis thaliana. Le C. sativa est la première espèce cultivée de la lignée I des Brassicaceae à être séquencée. La structure du génome hexaploïde bien préservée du C. sativa reflète de façon surprenante la structure des espèces de Brassica amphidiploïdes d’importance économique de la lignée II de même que celle du blé et du coton. Les trois génomes du C. sativa ne présentent aucun biais de fractionnement et ne présentent qu’un biais limité dans le niveau d’expression, deux caractéristiques couramment associées à l’évolution des polyploïdes. Le caractère hautement indifférencié du génome polyploïde du C. sativa a des conséquences importantes pour l’amélioration et la manipulation génétiques aux fins de production d’huile industrielle.

Date de modification :