Seed damage and sources of yield loss by sitodiplosis mosellana (Diptera: Cecidomyiidae) in resistant wheat varietal blends relative to susceptible wheat cultivars in western Canada.

Smith, M.A.H., Wise, I.L., Fox, S.L., Vera, C.L., DePauw, R.M., et Lukow, O.M. (2014). « Seed damage and sources of yield loss by sitodiplosis mosellana (Diptera: Cecidomyiidae) in resistant wheat varietal blends relative to susceptible wheat cultivars in western Canada. », The Canadian Entomologist, 146(3), p. 335-346. doi : 10.4039/tce.2013.77  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons comparé des variétés de blé de printemps possédant le gène Sm1 de la résistance à la cécidomyie du blé, Sitodiplosis mosellana (Géhin) (Diptera: Cecidomyiidae), à du blé (Triticum Linnaeus; Poaceae) vulnérable en ce qui a trait aux sources de perte de rendement et à la réduction de la valeur marchande à cause des dommages causés par l'alimentation de la cécidomyie du blé. Quatre mélanges de variétés résistantes (90% de blé Sm1 plus 10% de blé vulnérable comme refuge) et quatre cultivars vulnérables ont été cultivés lors d'expériences menées en double dans huit sites de l'Ouest canadien. Nous avons évalué les fréquences et les masses de 1000 épis de grains sains et de grains endommagés par les cécidomyies avant la récolte en disséquant des échantillons d’épis mûrs et, après la récolte, en mesurant des échantillons de grains propres. Les données provenant des épis ont servi à estimer les pertes de rendement dues à la masse réduite des grains endommagés et la perte de grains fortement endommagés (≤8 mg) lors de la récolte. Parmi les grains endommagés dans les épis par les cécidomyies, peu de grains étaient fortement endommagés chez les mélanges de variétés résistantes, alors que la plupart des grains étaient fortement endommagés chez les cultivars vulnérables. Les grains récoltés et nettoyés des mélanges de variétés résistantes et des cultivars susceptibles montraient des fréquences semblables de dommages dus aux cécidomyies et ils ont obtenu des cotes marchandes semblables. L'avantage principal du blé résistant aux cécidomyies est la réduction des pertes de rendement causées par les dommages dus aux larves de cécidomyies du blé. Le blé résistant n'offre pas de protection contre la perte de cote marchande, mais sa valeur marchande peut augmenter à cause de ses rendements plus élevés.

Date de modification :