La biologie des mauvaises herbes au Canada. 153. Stachys palustris L.

Darbyshire, S.J., Francis, A., Mulligan, G.A., et Graham, G.L. (2014). « La biologie des mauvaises herbes au Canada. 153. Stachys palustris L. », Canadian Journal of Plant Science, 94(4), p. 709-722. doi : 10.4141/CJPS2013-300  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’épiaire des marais, Stachys palustris, est un membre eurasien vivace de la famille de la menthe. L'espèce s'est acclimatée pour devenir une adventice dans certaines régions de l'est de l'Amérique du Nord. Il s'agit d'un membre hexaploïde d'un complexe d'espèces holarctiques dont la morphologie diffère des formes nord-américaines, essentiellement tétraploïdes. La principale distinction est la production d'un rhizome tubéreux et charnu. Au Canada, l'espèce envahit les champs de pommes de terre et de légumes racines de la Nouvelle-Écosse, du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard, bien que d'autres cultures et régions soient aussi affectées, par example le soja en Ontario. Habituellement considérée comme une plante de lieux humides, l’épiaire des marais se propage aisément aux terres arables plus sèches, dans le voisinage des fossés et des zones détrempées. Plusieurs herbicides disponibles au Canada permettent dans une certaine mesure de la combattre à long terme dans les systèmes agricoles, les meilleurs résultats étant obtenus quand on combine les applications avant et après la levée.

Date de modification :