Bipolaris eleusines, a potential mycoherbicide candidate for control of barnyardgrass (Echinochloa crus-galli).

Zhang, J., Peng, G., Duan, G., Zhou, Y., Yang, S., et Yu, L. (2014). « Bipolaris eleusines, a potential mycoherbicide candidate for control of barnyardgrass (Echinochloa crus-galli). », Biocontrol Science and Technology, 24(7), p. 839-846. doi : 10.1080/09583157.2014.891724  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Un isolat de Bipolaris eleusines a été examiné en vue de déterminer son utilité comme agent de lutte biologique contre le dactyle pelotonné et d’autres mauvaises herbes dans les champs de riz paddy, et pour évaluer sa sûreté pour certaines cultures en conditions de serre. Le dactyle pelotonné a semblé plus vulnérable au stade des trois feuilles que les plantes plus âgées, et la gravité de la maladie a augmenté à mesure que l’inoculum fongique est passé de 1 × 105 à 1 × 107 conidies/ml, pulvérisé jusqu’à ruissellement. Le taux d’application élevé a donné lieu à un taux de mortalité du dactyle pelotonné de 73 % par rapport à une parcelle témoin sans traitement, mais l’augmentation du taux d’application à plus de 1 × 107 conidies/ml n’a pas amélioré l’efficacité (P > 0,05). L’isolat de B. eleusines n’a affiché aucune pathogénicité à l’égard du riz (Oryza sativa spp. indica, O. sativa spp. japonica et un hybride de O. sativa ), du maïs, du blé ou de toute autre espèce de dicotylédone mise à l’essai. Il a toutefois entraîné une légère infection du sorgho et de l’orge. Les auteurs ont conclu que le B. eleusines, avec sa grande efficacité contre le dactyle pelotonné et sa sûreté démontrée pour le riz, constitue un candidat prometteur comme mycoherbicide. D’autres études sont nécessaires pour évaluer et développer son utilité comme agent de lutte contre le dactyle pelotonné dans les champs de riz paddy.

Date de modification :