Cattle methane emission and pasture carbon dioxide balance of a grazed grassland.

McGinn, S.M., Beauchemin, K.A., Coates, T., et McGeough, E.J. (2014). « Cattle methane emission and pasture carbon dioxide balance of a grazed grassland. », Journal of Environmental Quality, 43(3), p. 820-828. doi : 10.2134/jeq2013.09.0371  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les prairies constituent un type important d’utilisation des terres à l’échelle de la planète, et représentent un puits potentiel de dioxyde de carbone (CO2) atmosphérique. Elles constituent aussi un habitat d’importance pour les espèces sauvages ainsi qu’une source d’alimentation soutenant l’élevage de ruminants. Cependant, le pâturage des ruminants dans ces prairies représente aussi une source de méthane (CH4) qui contribue à l’accumulation de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. La présente étude visait à examiner le CH4 entérique chez 40 génisses confinées à des enclos de 1 ha au moyen d’un modèle de dispersion, en tenant compte de l’échange de CO2 avec une prairie adjacente, mesuré à l’aide d’une technique de micrométéorologie. L’étude a été réalisée dans une prairie mixte située dans le sud de l’Alberta (Canada). L’émission moyenne (erreur-type) de CH4 sur une période de 3 ans (plus de 4 campagnes) s’est élevée à 189 (± 6) g animal1 j1. L’échange quotidien moyen de CO2 avec la prairie adjacente a atteint un sommet de +2,2 g m2 h1 (puits) au début juillet, et des valeurs négatives (source) ont été enregistrées à partir de la mi août. Sur le plan annuel, la prairie utilisée pour le pâturage constituait soit un puits net de carbone (C) à +40 kg C ha1, soit une faible source à −7 kg C ha1, selon une densité du cheptel de 0,1 ou 0,2 animal ha1, respectivement. Cependant, lorsque l’échange est fondé sur l’équivalence en CO2 (éq. CO2), la prairie constitue une source de gaz à effet de serre avec les deux densités de cheptel, soit de −9 ou de −338 kg d’éq. CO2 ha1 an1. La présente étude souligne le besoin de tenir compte des émissions de CH4 du bétail et de la densité du cheptel au moment d’évaluer la durabilité environnementale des pâturages.

Date de modification :