Whole flax seed and flax oil supplementation of dairy cows fed high-forage or high-concentrate diets: Effects on digestion, ruminal fermentation characteristics, protozoal populations and milk fatty acid profile.

Benchaar, C., McAllister, T.A., Petit, H.V., et Chouinard, P.Y. (2014). « Whole flax seed and flax oil supplementation of dairy cows fed high-forage or high-concentrate diets: Effects on digestion, ruminal fermentation characteristics, protozoal populations and milk fatty acid profile. », Animal Feed Science and Technology, 198, p. 117-129. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2014.10.003  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La présente étude visait à examiner les effets de la supplémentation en graines de lin entières et en huile de lin sur la digestion, la fermentation ruminale et le profil des acides gras (AG) du lait chez des vaches laitières dont l’alimentation présentait une forte teneur en fourrages (FTF) ou une forte teneur en concentré (FTC). Quatre vaches laitières munies d’une canule ruminale ont été utilisées dans un carré latin 4 × 4 selon une disposition factorielle 2 × 2 des traitements alimentaires. Les rations FTF et FTC de base ont été formulées selon une variation des proportions des ensilages de graminées et de maïs, ainsi que des ensilages de grains de maïs et de tourteau de soja. Les vaches ont eu accès à volonté aux rations de base, ainsi qu’à une supplémentation en graines ou en huile de lin à des taux de 2,0 et 0,7 kg/j, respectivement. Les rapports fourrages:concentré (F:C) des rations totales (y compris les rations non mélangées avec graines de lin et huile de lin) étaient de 700:300 et 300:700 en fonction de la matière sèche pour les rations FTF et FTC, respectivement. L’augmentation de la proportion de concentré dans le régime alimentaire a réduit le pH ruminal, fait passer la production des acides gras volatils (AGV) de l’acétate au propionate, et réduit le nombre de protozoaires. Ces changements de la fermentation ruminale ont entraîné une réduction de la dégradabilité ruminale effective (DRE) in sacco des fibres au détergent acide et des fibres au détergent neutre de l’ensilage de graminées. Malgré ces altérations du métabolisme ruminal, aucune interaction n’a eu lieu entre la proportion de concentré dans la ration et les suppléments de lin. Le remplacement des graines de lin par l’huile de lin dans l’alimentation n’a eu aucun effet sur la consommation de matière sèche ni sur les caractéristiques de la fermentation ruminale, mais a accru la digestibilité de la matière organique et la production de lait. Une interaction entre le rapport F:C et la supplémentation en lin a été constatée dans le rapport entre le trans-11 18:1 et le trans-10 18:1 de la matière grasse du lait, qui augmentait lorsque l’huile de lin remplaçait les graines de lin dans la ration FTF; le contraire a été observé avec la ration FTC. Par rapport à l’huile de lin, les graines de lin ont accru la teneur en matière grasse du lait et l’efficacité de transfert du 18:3 cis-9, cis-12, cis-15, soit le principal AG présent dans le lin, et diminué la concentration des intermédiaires de la biohydrogénation ruminale des trans.

Date de modification :