A rapid, sensitive and solvent-less method for determination of malonaldehyde in meat by stir bar sorptive extraction coupled thermal desorption and gas chromatography/mass spectrometry with in situ derivatization.

Ruan, E.D., Aalhus, J.L., et Juárez, M. (2014). « A rapid, sensitive and solvent-less method for determination of malonaldehyde in meat by stir bar sorptive extraction coupled thermal desorption and gas chromatography/mass spectrometry with in situ derivatization. », Rapid Communications in Mass Spectrometry (RCM), 28(24), p. 2723-2728. doi : 10.1002/rcm.7058  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

JUSTIFICATION : Les méthodes classiques d’analyse du malondialdéhyde (MDA), comme le test de réaction à l’acide thiobarbiturique (ATB), exigent une forte acidité et une température élevée pour la dérivatisation, et sont caractérisées par une absence de spécificité. La technique d’extraction SBSE (Stir Bar Sorptive Extraction), combinée à la désorption thermique-chromatographie en phase gazeuse/spectrométrie de masse (DT-CG/SM) avec dérivatisation in situ par pentafluorophénylhydrazine (PFPH) en conditions de faible acidité, constitue une nouvelle méthode pour l’analyse du MDA. MÉTHODES : La dérivatisation du MDA dans la viande a été accomplie par PFPH à un pH d’environ 4 pendant 1 h à température ambiante, formant ainsi un dérivé relativement stable de MDA-PFPH. Ce dérivé a été simultanément extrait au moyen de la technique SBSE. Puis, le MDA-PFPH a été libéré thermiquement et analysé sur le plan quantitatif par CG/SM en mode SIM (détection d'ions déterminés). RÉSULTATS : La méthode de SBSE-DT-CG/SM pour l’analyse du MDA avec dérivatisation in situ a été optimisée et validée avec de bons résultats sur le plan de la linéarité, de la spécificité et de la limite de détection/quantification (LD/LQ). La méthode a été appliquée avec succès pour l’analyse du MDA dans la viande crue et cuite (porc). CONCLUSIONS : La méthode SBSE-DT-CG/SM convient pour surveiller et analyser les traces de MDA dans des échantillons de viande. Cette méthode simple et sensible, qui n’exige aucun solvant et permet une dérivatisation in situ modérée, peut être employée pour l’analyse du MDA dans un grand éventail d’aliments et d’échantillons biologiques.

Date de modification :