Evaluation of biodegradable polymers as encapsulating agents for the development of a urea controlled-release fertilizer using biochar as support material.

González, M.E., Cea, M., Medina, J., González, A., Díez, M.C., Cartes, P., Monreal, C.M., et Navia, R. (2015). « Evaluation of biodegradable polymers as encapsulating agents for the development of a urea controlled-release fertilizer using biochar as support material. », Science of the Total Environment, 505, p. 446-453. doi : 10.1016/j.scitotenv.2014.10.014  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le biocharbon représente un support prometteur pour la formulation d’engrais à libération lente (ELL). Dans la présente étude, les auteurs évaluent les effets de divers matériaux polymères comme agents d’encapsulation en vue de limiter les pertes d’azote (N) des ELL à base de biocharbon. L’imprégnation du biocharbon avec de l’azote a été réalisée dans un réacteur discontinu avec de l’urée comme source de N. Le produit obtenu a été encapsulé au moyen d’alginate de sodium (AS), d’acétate de cellulose (AC) et d’éthylcellulose (EC). Le potentiel de lessivage a été examiné dans des colonnes de sol cultivées et non cultivées, par la surveillance des concentrations de nitrate, de nitrite, d’ammonium et d’urée. Après 90 jours, des plantes ont été extraites des colonnes de sol, et le rendement des cultures a été évalué. Les auteurs ont observé que les concentrations d’ammonium dans les lixiviats atteignaient leur maximum dans tous les traitements au jour 22. Les plus grandes concentrations de N dans les lixiviats étaient présentes sous forme de nitrate. Le rendement des cultures a été amoindri par tous les ELL à base de biocharbon par rapport à la fertilisation classique.

Date de modification :