Stripe rust and leaf rust resistance QTL mapping, epistatic interactions, and co-localization with stem rust resistance loci in spring wheat evaluated over three continents.

Singh, A., Knox, R.E., DePauw, R.M., Singh, A.K., Cuthbert, R.D., Campbell, H.L., Shorter, S., et Bhavani, S. (2014). « Stripe rust and leaf rust resistance QTL mapping, epistatic interactions, and co-localization with stem rust resistance loci in spring wheat evaluated over three continents. », Theoretical and Applied Genetics (TAG), 127(11), p. 2465-2477. doi : 10.1007/s00122-014-2390-z  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La rouille des feuilles (Puccinia triticina Eriks.) et la rouille jaune (Puccinia striiformis f. tritici Eriks) entraînent d’importantes pertes de production dans bon nombre de régions de la planète. La présente étude visait à définir et à examiner les interactions épistatiques des locus de caractères quantitatifs (QTL) de résistance à la rouille des feuilles et à la rouille jaune dans une population dihaploïde (DH) issue d’un croisement des cultivars de blé canadiens AC Cadillac et Carberry. Les auteurs ont aussi examiné la relation des QTL de résistance à la rouille des feuilles et à la rouille jaune colocalisés avec des QTL de résistance à la rouille des tiges précédemment localisés dans la même population. La population de cultivars Carberry/AC Cadillac a été génotypée au moyen de marqueurs DArT® et SSR (Simple Sequence Repeat). Les auteurs ont déterminé, pour les cultivars parents et la population examinée, le phénotype de la gravité de la rouille jaune et de la réaction à l’infection dans des pépinières de plein champ infectées au Kenya (Njoro), au Canada (Swift Current) et en Nouvelle Zélande (Lincoln). Ils ont aussi déterminé le phénotype de la gravité de la rouille des feuilles et de la réaction à l’infection dans des pépinières de plein champ au Canada (Swift Current) et en Nouvelle Zélande (Lincoln). Le cultivar AC Cadillac a été une source de QTL de résistance à la rouille sur les chromosomes 2A, 2B, 3A, 3B, 5B et 7B; le cultivar Carberry a quant à lui été une source de QTL de résistance sur les chromosomes 2B, 4B et 7A. Le cultivar AC Cadillac a apporté des QTL de résistance à la rouille des feuilles sur le chromosome 2A, et le cultivar Carberry a apporté des QTL sur les chromosomes 2B et 4B. Les QTL de résistance à la rouille jaune ont été colocalisés avec les QTL de résistance à la rouille des tiges précédemment localisés sur les chromosomes 2B, 3B et 7B, tandis que les QTL de résistance à la rouille des feuilles ont été colocalisés avec les QTL de résistance à la rouille des tiges sur le chromosome 4B. Plusieurs interactions épistatiques ont été relevées tant pour les QTL de résistance à la rouille jaune que pour les QTL de résistance à la rouille des feuilles. Les auteurs ont défini des combinaisons pratiques de locus génétiques avec des effets principaux et épistatiques. De nombreuses régions de résistance à la maladie localisées sur les chromosomes 2A, 2B, 3B, 4B, 5B et 7B sont les principales candidates pour d’autres études visant à valider l’ampleur de leur résistance.

Date de modification :