Psychrophilic dry anaerobic digestion of dairy cow feces: Long-term operation.

Massé, D.I. et Saady, N.M.C. (2015). « Psychrophilic dry anaerobic digestion of dairy cow feces: Long-term operation. », Waste Management, 36, p. 86-92. doi : 10.1016/j.wasman.2014.10.032  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cet article fait état de résultats expérimentaux illustrant la digestion anaérobie sèche psychrophile des matières fécales de vache durant l’exploitation à long terme de digesteurs en série à alimentation discontinue. Des matières fécales de vache (13 à 16 % de solides totaux) ont été soumises à une digestion anaérobie utilisant une culture mixte anaérobie psychrotrophe. La digestion s’est effectuée en 12 cycles de traitements successifs de 21 jours, soit 252 jours de traitement, à une température de 20 °C. Un rendement spécifique moyen en méthane de 184,9 ± 24,0, 189,9 ± 27,3 et 222 ± 27,7 NL CH4 kg−1 de SV alimentant le digesteur a été obtenu avec un taux de chargement organique de 3,0, 4,0 et 5,0 g DCOT kg−1 d’inoculum j−1, respectivement, et un cycle de traitement de 21 jours. Le rapport substrat/inoculum correspondant était de 0,39 ± 0,06, 0,48 ± 0,02 et 0,53 ± 0,05, respectivement. Nous avons obtenu une production moyenne de méthane de 10 ± 1,4 NL CH4 kg−1 de SV j−1. La faible concentration d’acides gras volatils indique que c’est l’hydrolyse qui est l’étape limitante de la réaction.

Date de modification :