Exogenous hormones alleviated salinity and temperature stresses on germination and early seedling growth of sweet sorghum.

Nimir, N.E.A., Lu, S., Zhou, G., Ma, B.-L., Guo, W., et Wang, Y. (2014). « Exogenous hormones alleviated salinity and temperature stresses on germination and early seedling growth of sweet sorghum. », Agronomy Journal, 106(6), p. 2305-2315. doi : 10.2134/agronj13.0594  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La germination et la croissance vigoureuse sont essentielles à l’établissement des semis, particulièrement dans des conditions de salinité et de température élevée. Une expérience a été effectuée en laboratoire pour déterminer les effets de la salinité (0, 100, 200 et 300 mM NaCl) et de la température (25, 35 et 39 °C) sur la germination et les premiers stades de croissance des semis pour deux génotypes (Yajin 13 et Yajin 71) de sorgho commun [Sorghum bicolor (L.) Moench]. Les semences ont été trempées dans des solutions avec une de trois hormones [288,7 μM d’acide gibbérellique (GA3), 232,3 μM de kinétine, ou une combinaison des deux] et ont germé dans des conditions contrôlées. L’imbibition d'eau, la germination, la longueur des radicules et des pousses, et la conductivité électrique du lixiviat ont été mesurées. L’imbibition d’eau par les semences a augmenté à mesure que la température augmentait et diminué à mesure que la salinité augmentait. Le génotype Yajin 13 avait un pourcentage de germination de 17,9 % plus élevé avec un indice de vitesse de germination de 16,3 % plus élevé que le génotype Yajin 71. Le stress salin et le stress thermique ont clairement eu un effet sur la germination et ont fait diminuer la croissance subséquente des pousses et des racines. L’application de GA3, de kinétine, ou d’une combinaison des deux, a atténué les effets négatifs des stress salin et thermique pour toutes les valeurs mesurées. Sur les hormones testées, le GA3 s’est avéré meilleur pour atténuer le stress salin et le stress thermique chez les deux génotypes tant pour la germination que pour les autres paramètres, exception faite de l’absorption d’eau. Nous avons conclu que les semences traitées avec les hormones exogènes appropriées pourraient permettre d’améliorer l’imbibition d’eau et d’atténuer les effets négatifs produits par la salinité et la température élevée sur la germination et durant les premiers stades de croissance des semis de sorgho commun.

Date de modification :