Protein Feeding and Balancing for Amino Acids in Lactating Dairy Cattle.

Patton, R.A., Hristov, A.N., et Lapierre, H. (2014). « Protein Feeding and Balancing for Amino Acids in Lactating Dairy Cattle. », Veterinary Clinics of North America: Food Animal Practice, 30(3), p. 599-621. doi : 10.1016/j.cvfa.2014.07.005  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Points principaux : • L’approvisionnement en acides aminés (AA) est difficile à prévoir pour les vaches laitières, parce que ces éléments servent tant à l’alimentation du mammifère que des microorganismes qui le parasitent. • La vache doit détoxifier l’ammoniac et le transformer en urée; l’excédant d’urée est sécrété dans l’urine. • Plusieurs modèles d’alimentation peuvent prévoir le flux duodénal des protéines et des acides aminés essentiels (AAE) avec une exactitude raisonnable, et aussi le flux digestible de chacun des AAE, permettant d’obtenir une prévision des protéines métabolisables (PM). • Le métabolisme des AA absorbés n’a pas encore été bien caractérisé. • Tous les AAE peuvent devenir limitants, selon les rations; ce sont la lysine, la methionine, la histidine, et la leucine qui ont été le plus étudiées. • Les besoins en termes de PM et d’AA des vaches laitières en lactation n’ont pas été bien définis non plus. • L’équilibre en PM et en AA devrait permettre de donner des rations plus faibles en protéines avec, comme résultat, une meilleure efficacité de l’azote du lait et moins de répercussions sur l’environnement. • L’équilibre en AA pour les bovins laitiers est une connaissance en évolution.

Date de modification :