Ornamental production of organic basil and Calibrachoa: Fertilisation and beneficial organisms.

Ménard, C., Dorais, M., Zyromski, N., et Dansereau, B. (2014). « Ornamental production of organic basil and Calibrachoa: Fertilisation and beneficial organisms. », Acta Horticulturae (ISHS), 1041, p. 71-78.

Résumé

Bien que les effets bénéfiques liés à l’utilisation de promoteurs de croissance chez les plantes ornementales soient connus, peu d’études ont été réalisées sur les effets de ces promoteurs dans les cultures ornementales biologiques. En conséquence, les objectifs de la présente étude étaient i) d’évaluer l’incidence de ces promoteurs sur la croissance et la qualité des plantes et ii) d’évaluer la performance des plantes mères cultivées selon des méthodes biologiques. Dans la première série d’essais, nous avons comparé trois traitements de fertilisation dans les parcelles principales (1­ traitement témoin classique, 2- farine de crabe et de varech, 3- engrais Gaïa Green 4-4-4) et trois traitements avec agents bénéfiques dans les sous-parcelles (1- mycorhizes, 2- mélange de Streptomyces spp. et de Bacillus spp., 3- traitement témoin à l’eau). Trois cultivars ont été étudiés : deux cultivars de basilic ornemental ('Harlekin' et 'Little Magic') et un cultivar de calibrachoa ('Tangerine'). Dans la deuxième série d’essais, nous avons comparé la performance de croissance de six cultivars de basilic ainsi que trois traitements de fertilisation biologiques (1­ traitement classique, 2­ engrais Converted Organics GP, 3- engrais Daniels Pinnacle). Les essais ont été réalisés selon un plan en parcelles divisées, avec quatre répétitions. Nous avons mesuré les paramètres de croissance (hauteur, diamètre, surface foliaire, nombre de tiges, poids frais et poids sec) après deux cycles de production. Les plantes ont été cultivées dans un milieu de culture organique à base de sphaigne (Berger OM1, Les Tourbières Berger Ltée). Bien que la teneur en minéraux des feuilles ait varié pour les plantes cultivées de façon classique et les plantes cultivées de façon biologique, les résultats ont montré que les traitements étudiés n’ont pas eu d’incidence sur les paramètres de croissance des plantes (hauteur, diamètre, surface foliaire et poids sec des racines des cultivars de basilic et de calibrachoa), alors que les traitements avec promoteurs de croissance ont entraîné une augmentation de la hauteur des plantes et du poids sec des pousses chez le basilic. Chez les deux espèces étudiées, malgré l’inoculation de microorganismes bénéfiques dans le sol, l’activité microbienne (hydrolyse du diacétate de fluorescéine) et les populations de Streptomyces spp. et de Bacillus spp. se sont avérées similaires à celles mesurées chez les sujets témoins. L’utilisation d’engrais biologiques a favorisé l’activité biologique du sol, déterminée par hydrolyse du diacétate de fluorescéine, par rapport au traitement témoin classique; la farine de crabe et de varech a favorisé une plus grande activité que l’engrais biologique Gaïa Green. Nous n’avons pas observé de différence notable dans la formation de mycorhizes chez les plantes cultivées avec et sans inoculation. La qualité des boutures provenant de plantes mères cultivées de façon biologique s’est avérée similaire à celle des boutures provenant de plantes mères cultivées de façon classique.

Date de modification :