Epigenetic control of effectors in plant pathogens.

Gijzen, M., Ishmael, C., et Shrestha, S.D. (2014). « Epigenetic control of effectors in plant pathogens. », Frontiers in Plant Science, 5(November), p. 1-4. doi : 10.3389/fpls.2014.00638  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les phytopathogènes affichent une impressionnante polyvalence dans leur adaptation aux systèmes immunitaires hôtes. Les protéines effectrices des agents pathogènes facilitent l’apparition de maladies, mais peuvent devenir des facteurs d’avirulence (Avr) lorsque l’hôte acquiert des capacités de reconnaissance discrète qui déclenchent l’immunité. Les mécanismes qui entraînent une mutation des facteurs d’Avr des agents pathogènes et qui permettent ainsi aux agents pathogènes d’échapper à l’immunité de l’hôte sont divers et comprennent des commutateurs épigénétiques qui rendent possible une réutilisation ou un recyclage des effecteurs. Cette perspective donne un aperçu des différentes façons dont le contrôle épigénétique de l’expression des effecteurs d’avirulence peut avoir surgi et persisté dans les agents phytopathogènes et des difficultés particulières que cela peut présenter sur le plan du diagnostic et de la détection de souches pathogènes ou de pathotypes particuliers.

Date de modification :