Nucleases for genome editing in crops.

Kathiria, P. et Eudes, F. (2014). « Nucleases for genome editing in crops. », Biocatalysis and Agricultural Biotechnology, 3(1), p. 14-19. doi : 10.1016/j.bcab.2013.12.006  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des enzymes de restriction créent des cassures double brin de l’ADN qui, durant leur réparation, peuvent être utilisées pour l’introduction de mutations, d’insertions et de délétions prédéterminées dans le génome végétal. L’identification de nouvelles nucléases et la caractérisation plus poussée de nucléases connues, y compris les nucléases en doigt de gant, les endonucléases de type effecteur TAL, les méganucléases et les protéines associées aux CRISPR-Cas (répétitions palindromiques courtes régulièrement espacées en amas), ont permis d’accroître la portée et le niveau de précision des méthodes disponibles pour la modification des génomes végétaux. La modification dirigée et ciblée de génomes végétaux, connue sous le nom de modification génomique, est en voie de devenir un outil puissant d’amélioration des espèces culturales. Dans cette étude, on examine les détails structuraux et fonctionnels de ces nucléases et leur application possible pour la modification génétique des végétaux.

Date de modification :