Relative Nitrogen Fertilizer Requirements of Forage Versus Grain for Barley and Oat.

Malhi, S.S., Berkenkamp, W.B., et McBeath, D.K. (2014). « Relative Nitrogen Fertilizer Requirements of Forage Versus Grain for Barley and Oat. », Journal of Plant Nutrition, 37(9), p. 1514-1521. doi : 10.1080/01904167.2014.907422  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des expériences au champ ont été menées sur 15 sites-années avec de l’orge et sur 10 sites-années avec de l’avoine sur une période de cinq ans. Ces expériences avaient pour objectif de déterminer les besoins relatifs en engrais azoté (N) de cultures fourragères et céréalières d’orge et d’avoine sur un chernozem noir (agricryoll caractéristique – 6 sites-années pour l’orge et 3 sites-années pour l’avoine) et un loam de luvisol gris (haplocryalf caractéristique – 9 sites-années pour l’orge et 7 sites-années pour l’avoine) du centre et du centre-nord de l’Alberta, au Canada. L’orge fourragère a répondu à des doses d’azote plus élevées que l’orge céréalière pour la plupart des sites-années. En moyenne, pour l’orge, la quantité d’engrais azoté requise pour atteindre un rendement fourrager maximal était de 58 kg de N ha1 supérieur à celle requise pour l’orge céréalière; la quantité d’engrais requise était également un peu plus élevée pour les chernozems noirs que pour les loams de luvisol gris. Les résultats obtenus pour l’avoine ont été peu concluants. En effet, pour un nombre pratiquement égal de sites-années, les besoins en engrais azotés étaient plus élevés tant pour les céréales que pour les fourrages.

Date de modification :