Effect of production systems on phenolic compositions of strawberry fruits.

Khanizadeh, S., Fan, L., Fang, C.Q., Charles, M.T., et Tao, S. (2014). « Effect of production systems on phenolic compositions of strawberry fruits. », Acta Horticulturae (ISHS), 1049, p. 513-516.

Résumé

La consommation de fruits est associée à un régime alimentaire sain, et les consommateurs souhaitent ingérer des composés naturels présentant des propriétés antioxydantes. Par conséquent, il est important de porter une attention particulière à l’amélioration de la composition chimique des fruits au moyen de diverses approches technologiques. La génétique est le principal facteur régissant la composition chimique des fruits, mais la concentration des substances phytochimiques dans ces derniers est tributaire de nombreux facteurs intervenant avant et après la récolte, dont le système de production, les facteurs environnementaux, comme le microclimat, et l’endroit. Nous avons étudié l’effet de deux systèmes de production fraisière, le paillis de plastique (PP) et le paillis de plastique combiné à des minitunnels (PPMT), par rapport au système classique de rangs nattés (RN), sur la composition phénolique et la capacité d’absorbance de l’oxygène radicalaire (CAOR) de la fraise ‘Orléans’ récoltée à trois dates différentes. Le système de production a eu un effet significatif sur la capacité antioxydante et la teneur en composés phénoliques de la fraise. Par rapport aux systèmes RN et PP, le système PPMT a généralement donné des fraises plus riches en composés phénoliques et à plus grande capacité antioxydante totale, mais ces effets variaient au cours de la saison de récolte. Par conséquent, on pourrait recommander le système PPMT pour améliorer la valeur nutraceutique des fraises, particulièrement en climat frais. Il semble bien que le système de production et de culture doit être pris en considération dans les programmes d’amélioration.

Date de modification :