The status of crossopalpus obscuripes (adams), a new junior synonym of crossopalpus aenescens (wiedemann) (diptera: Hybotidae: Tachydromiinae).

Cumming, J.M. et Sinclair, B.J. (2014). « The status of crossopalpus obscuripes (adams), a new junior synonym of crossopalpus aenescens (wiedemann) (diptera: Hybotidae: Tachydromiinae). », Zootaxa, 3872(4), p. 398-400. doi : 10.11646/zootaxa.3872.4.8  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Adams (1905) a décrit une nouvelle espèce, le Stilpon obscuripes, sur la base de deux spécimens récoltés par Frank L. Snow près de Salisbury, en Rhodésie (aujourd’hui Harare, au Zimbabwe). Bien que Smith (1969) ait brièvement traité l’espèce dans le genre Stilpon Loew dans sa monographie sur les Empididae d’Afrique du Sud, il est évident qu’il n’avait pas vu le matériel type. L’espèce est demeurée peu connue jusqu’à ce que Cumming et Cooper (1992) examinent les syntypes et transfèrent l’espèce dans le genre Crossopalpus Bigot, en indiquant que le C. obscuripes (Adams) était apparenté au C. aenescens (Wiedemann). Durant la rédaction du chapitre sur les Hybotidae pour le Manual of Afrotropical Diptera (Sinclair et Cumming, accepté), le C. obscuripes a été réexaminé et jugé identique au C. aenescens, espèce originalement décrite sur la base de matériel récolté en Afrique du Sud. Le groupe du Crossopalpus aenescens a été précédemment étudié par Collin (1960), qui y avait inclus quatre espèces, et par Smith (1967), qui avait fourni une clé des espèces et des illustrations des terminalia des mâles (surstylus droit, plus précisément) de ce complexe.

Date de modification :