Ridge-furrow with full plastic film mulching improves water use efficiency and tuber yield of potato in a semiarid rainfed ecosystem.

Zhao, H., Wang, R.Y., Ma, B.-L., Xiong, Y-C., Qiang, S.C., Wang, C.L., Liu, C.-A., et Li, F.-M. (2014). « Ridge-furrow with full plastic film mulching improves water use efficiency and tuber yield of potato in a semiarid rainfed ecosystem. », Field Crops Research, 161, p. 137-148. doi : 10.1016/j.fcr.2014.02.013  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La culture en billons et sillons alternés sous paillis de plastique est considérée comme une technique de production optimale dans les régions arides ou semi-arides, mais on connaît mal les effets sur les relations hydriques sol‑plante de diverses configurations de paillage et de billons et sillons pour la pomme de terre (Solanum tuberosum L.). Une étude au champ comparant trois configurations pour le paillage et deux arrangements de billons et sillons a été menée dans deux années (2009 et 2010) pour évaluer l’évapotranspiration, l’efficacité d’utilisation de l’eau, et le rendement en tubercules dans une région semi-aride du nord ouest de la Chine. Cinq combinaisons de paillage et d’arrangements de billons et sillons ont été mises à l’essai : 1) paillage complet sur arrangement double de billons et sillons (alternance de billons larges et étroits, DRFFM), 2) paillage complet sur arrangement simple de billons et sillons (RFFM), 3) demi-paillage (paillis seulement sur les billons, RFHM), 4) arrangement simple de sillons et billons sans paillage (RFNM), et 5) semis classique sur planche plate sans paillage, comme témoin (CK). Les deux traitements avec paillage complet ont eu les meilleurs effets sur la température et l’humidité de la couche arable du sol, ont amélioré le taux d’émergence de 9,3 à 14,4 %, et ont fait que l’émergence a eu lieu de 8,1 à 11,7 jours plus tôt (P < 0,05). Le paillage complet a réduit l’évapotranspiration d’environ 24,0 à 45,0 % durant l’émergence, mais l’a accru de jusqu’à 18,7 % par la suite, principalement à cause d’une hausse rapide de l’indice foliaire liée au développement rapide des plantes, et a aussi accru le rapport racines/pousses (P < 0,05). Le paillage complet a donné les meilleurs rendements en tubercules (de 57,4 à 78,2 % supérieurs à ceux du traitement CK), avec cependant des coûts en paillis et en travail plus élevés que dans le cas des traitements avec demi-paillage ou sans paillage. Le paillage complet a aussi donné la meilleure efficacité d’utilisation de l’eau (de 56,8 à 70,3 % plus élevée qu’avec le traitement CK). Pour ce paramètre, les effets bénéfiques décroissaient avec la diminution du paillage; le traitement DRFFM a donné une efficacité d’utilisation de l’eau légèrement supérieure à celle obtenue avec le traitement RFFM, la différence n’étant toutefois pas significative (P > 0,05). Nos résultats montrent que le paillage complet sur culture en billons et sillons a été efficace pour accroître la productivité et l’efficacité d’utilisation de l’eau chez la pomme de terre dans la région semi-aride du Plateau des loess, en Chine.

Date de modification :