Adaptation du modèle CATIMO des graminées à la culture du brome des prés dans l'Ouest canadien.

Bonesmo, H., Baron, V.S., Young, D.G., Bélanger, G., et Jing, Q. (2014). « Adaptation du modèle CATIMO des graminées à la culture du brome des prés dans l'Ouest canadien. », Canadian Journal of Plant Science, 94(1), p. 61-71. doi : 10.4141/CJPS2013-183  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le modèle CATIMO (Canadian Timothy Model) simule la croissance et la valeur nutritive de la fléole cultivée dans l'est et l'ouest du Canada, en Norvège et en Finlande, mais on ne l'a pas paramétré pour la culture du brome des prés (Bromus riparius Rehm.) dans les Prairies canadiennes. Les auteurs ont remédié à cette lacune en paramétrant et évaluant le modèle en vue de simuler le rendement en matière sèche (MS) et la teneur en N du brome des prés cultivé dans l'Ouest canadien à partir des données issues d'un échantillonnage séquentiel de la première pousse et de la repousse, réalisé dans le cadre de deux expériences sur le terrain, pour un total de cinq années d'observations. Le modèle simule bien le rendement en MS de la première pousse [R2=0,95; écart-type normalisé (ETN)=16%; efficacité de la simulation du modèle (EF)=0,93]. Cependant, la simulation du rendement en MS de la repousse (R2=0,49, ETN=39%, EF=0,47) ne donne pas d'aussi bons résultats, même s'ils restent dans la plage de valeurs prévue pour le rendement en MS de la repousse dans l'Ouest canadien. Le modèle simule mal la concentration en N du fourrage de la pousse primaire (R2=0,32, ETN=38%, EF=−0,95) et de la repousse (R2=0,27, ETN=30%, EF=−2,43). La concentration d'eau disponible pour la plante dans le sol jusqu’à une profondeur de 30cm est bien simulée (R2=0,74, ETN=19%, EF=0,50). En paramétrant le modèle CATIMO pour le brome des prés, on en élargit l'application aux zones plus arides, où la fléole n'est pas aussi commune. Cet exercice constitue la première tentative pour évaluer le rendement en MS du brome des prés dans les conditions qui prévalent dans les Prairies canadiennes en vue d'une modélisation complète de l'exploitation agricole.

Date de modification :