A method to detection of diphenylamine contamination of stored apple fruit and storages using headspace solid phase micro-extraction and gas chromatography/mass spectroscopy.

Song, J., Forney, C.F., et Jordan, M.A. (2014). « A method to detection of diphenylamine contamination of stored apple fruit and storages using headspace solid phase micro-extraction and gas chromatography/mass spectroscopy. », Food Chemistry, 160, p. 255-259. doi : 10.1016/j.foodchem.2014.03.099  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons étudié la possibilité d’analyser des concentrations de diphénylamine dans l’espace de tête au moyen de la micro extraction en phase solide (MEPS), à des fins de détection de la contamination par la DPA et du dégazage par les pommes, (Malus domestica), dans les pièces de stockage et par les matériaux de stockage. Nous avons évalué quatre revêtements de fibres de MEPS, dont un polydiméthylsiloxane (PDMS, 100 μm), un PDMS/divinylbenzène (PDMS/DVB), un polyacrylate (PA) et un PDMS de 7 μm. Les limites moyennes de détection et de dosage de la DPA dans l’espace de tête allaient respectivement de 0,13 à 0,72 μg.L1 et de 0,42 à 2,35 μg.L1. Le polyacrylate s’est avéré le matériau le plus compatible pour l’analyse de la DPA dans les échantillons de pommes, en raison de sa sensibilité élevée à la DPA et ;a de faibles interférences de composés volatils provenant des fruits. Les techniques de MEPS ont aussi été appliquées à l’étude de la contamination des pommes, des pièces de stockage et des matériaux de stockage par de la DPA. Nous avons détecté de la DPA dans l’air des pièces de stockage de pommes qui n’avaient pas été traitées avec de la DPA. Les caisses en bois et en matière plastique, les revêtements de caisse et l’isolant en mousse absorbent et dégazent tous de la DPA et pourraient être des sources potentielles de contamination des pommes non traitées.

Date de modification :