Qualité des graines de la caméline en fonction de l'application d'engrais azotés, du génotype et de l'environnement.

Jiang, Y.F., Caldwell, C.D., et Falk, K.C. (2014). « Qualité des graines de la caméline en fonction de l'application d'engrais azotés, du génotype et de l'environnement. », Canadian Journal of Plant Science, 94(5), p. 971-980. doi : 10.4141/CJPS2013-396  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La caméline (Camelina sativa L.), des Brassicaceae, pourrait devenir une culture vivrière et industrielle. La présente étude devait préciser la teneur en huile des graines, leur rendement en huile, leur rendement en protéines et la composition de l'huile en acides gras en fonction de divers taux d'application d'engrais azotés (N) et de divers génotypes, dans des conditions de culture variables. Les échantillons de graines ont été recueillis dans le cadre d'une étude sur le terrain de deux ans portant sur cinq environnements (sites-années), cinq génotypes et six taux d'application d'engrais N. Le taux d'application des engrais N augmente la concentration de protéines, le rendement protéique, le rendement en huile et la teneur en acides gras polyinsaturés (AGPI), mais diminue la teneur en huile et la concentration d'acides gras mono-insaturés (AGMI). Les acides gras saturés ne réagissent pas de façon uniforme à la quantité d'engrais N appliquée. Une température ambiante plus basse lors des stades de la reproduction accroît la teneur totale en huile des graines, sans que la composition d'acides gras en soit affectée. La lignée expérimentale CDI007 a donné la plus forte teneur en huile et le meilleur rendement en huile, en protéines et en AGPI, tout en enregistrant la plus faible concentration de protéines et d'AGMI. La lignée CDI002 a donné la meilleure concentration de protéines et d'AGPI. La lignée CDI005 avait la plus forte teneur en AGMI. On ne pense pas que la lignée CDI008 soit un génotype prometteur, car sa teneur en huile était la plus faible et cette dernière renfermait la plus grande quantité d'acides gras saturés.

Date de modification :