Predicting intramuscular fat content and marbling score of pork along the longissimus muscle based on the last rib.

Huang, H., Liu, L., Ngadi, M.O., et Gariépy, C. (2014). « Predicting intramuscular fat content and marbling score of pork along the longissimus muscle based on the last rib. », International Journal of Food Science and Technology, 49(8), p. 1781-1787. doi : 10.1111/ijfs.12530  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons examiné la possibilité d’utiliser la teneur en gras intramusculaire et le degré de persillage de la dernière côte pour prédire la qualité des côtelettes de longe en termes de matières grasses (de l’avant-dernière jusqu’à la 7e côte thoracique). Nous avons également étudié la moyenne de la teneur en gras intramusculaire et du degré de persillage de la longe entière. Pour ce faire, nous avons eu recours à des modèles de régression linéaire et quadratique, à l’analyse de validation croisée ainsi qu’à l’analyse de la variance. Pour la teneur en gras intramusculaire et le degré de persillage, les modèles de régression linéaire et quadratique ont eu des performances similaires. C’est avec le modèle de régression linéaire de la teneur en gras intramusculaire de la longe entière que nous avons obtenu les meilleurs coefficients de corrélation moyens : 0,91 (R{sub}c{/sub}) pour l’analyse et 0,88 (R{sub}v{/sub}) pour la validation croisée, tandis qu’avec le modèle de régression quadratique du degré de persillage de la longe entière, les coefficients étaient de 0,90 R{sub}c{/sub} et de 0,88 R{sub}v{/sub} . Les résultats indiquent que la teneur en gras intramusculaire et le degré de persillage de la dernière côte ont un bon potentiel de prédiction de la teneur en gras intramusculaire et du degré de persillage des autres côtes.

Date de modification :