The impact of feeding growing–finishing pigs with daily tailored diets using precision feeding techniques on animal performance, nutrient utilization, and body and carcass composition.

Andretta, I., Pomar, C., Rivest, J., Pomar, J., Lovatto, P.A., et Neto, J.R. (2014). « The impact of feeding growing–finishing pigs with daily tailored diets using precision feeding techniques on animal performance, nutrient utilization, and body and carcass composition. », Journal of Animal Science, 92(9), p. 3925-3936. doi : 10.2527/jas.2014-7643  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons examiné l’effet du passage d’un système d’alimentation classique à un système d’alimentation de précision dans une exploitation de croissance-finition de porcs sur la performance des animaux, l’utilisation des éléments nutritifs, la composition du corps et la composition de la carcasse. Nous avons utilisé 60 porcs de 41,2 kg (erreur type = 0,5), quinze animaux par traitement, dans un essai de 84 jours sur la performance comprenant 4 traitements : programme d’alimentation en 3 phases (3P) fondé sur le mélange de proportions déterminées d’aliments A (densité élevée d’éléments nutritifs) et d’aliments B (faible densité d’éléments nutritifs); programme d’alimentation commercial en 3 phases (COM); et 2 programmes d’alimentation quotidiens dans lesquels les proportions des aliments A et B étaient déterminées en fonction des besoins nutritionnels estimés du groupe (alimentation de groupe multiphase, AGM) ou en fonction des besoins de chaque animal (alimentation individuelle multiphase, AIM). Pendant l’essai, nous avons mesuré chaque jour la consommation d’aliments et, chaque semaine, le poids des porcs. La composition corporelle a été évaluée au début de l’essai, puis tous les 28 jours, par absorptiométrie biphotonique à rayons X. L’excrétion d’azote et de phosphore a été estimée en tant que différence entre la rétention et l’ingestion. Après l’abattage, nous avons mesuré le poids des organes, de la carcasse et des coupes primaires. Comparativement aux autres traitements, le programme d’alimentation COM a entraîné une réduction (p < 0,05) de la consommation quotidienne moyenne de nourriture et amélioré le rapport gain pondéral–consommation de nourriture. Avec les programmes AGM et AIM, les valeurs des paramètres suivants étaient semblables à celles obtenues avec le programme 3P : consommation quotidienne moyenne de nourriture, gain de poids quotidien moyen, indice de consommation, poids corporel final et rétention d’azote et de phosphore. Toutefois, comparativement au traitement 3P, le programme AIM a réduit de 27 % l’ingestion de lysine à digestibilité iléale normalisée, de 22 % l’excrétion d’azote estimée et de 27 % l’excrétion de phosphore estimée (p < 0,05). Les poids des organes, des carcasses et des coupes primaires ne différaient pas en fonction des traitements. L’administration de rations adaptées aux besoins quotidiens des porcs de croissance-finition (c.-à-d. alimentation de précision) est une manière efficace de réduire l’excrétion d’éléments nutritifs sans compromettre la performance des animaux ni la composition de la carcasse.

Date de modification :