Comparison of eight logger layouts for monitoring animal-level temperature and humidity during commercial feeder cattle transport.

Goldhawk, C.A., Crowe, T.G., González, L.A., Janzen, E., Kastelic, J.P., Pajor, E., et Schwartzkopf-Genswein, K.S.G. (2014). « Comparison of eight logger layouts for monitoring animal-level temperature and humidity during commercial feeder cattle transport. », Journal of Animal Science, 92(9), p. 4161-4171. doi : 10.2527/jas.2013-7432  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La mesure des paramètres physiologiques des animaux durant le transport nous éclaire sur les risques que présentent les changements dans les conditions ambiantes pour le bien-être des bovins qui doivent être transportés. Toutefois, en raison de contraintes liées au placement des appareils d’enregistrement sur les animaux, il y a lieu de trouver des points d’enregistrement indirects. Dans cette étude, nous avons évalué 8 points d’enregistrement au plafond des compartiments supérieurs et inférieurs des bétaillères pour évaluer la température et l’humidité corporelles de bovins d’engraissement au cours du transport commercial sur des périodes de 5 à 18 h. La température ambiante durant le transport a varié de 3,6 à 45,2 °C (20,3 ± 7,61 °C, moyenne ± écart-type). Lorsque nous avons examiné l’ensemble du trajet, nous avons constaté que les différences moyennes de température obtenues aux points d’enregistrement sur le plafond et sur les animaux ne variaient pas selon la disposition des points d’enregistrement au plafond (p > 0,05). L’incertitude des différences de température et d’humidité entre les points d’enregistrement était élevée par rapport à l’ampleur de la différence entre le point d’enregistrement sur l’animal et ceux situés au plafond. Les dispositions à points d’enregistrement uniques ont nécessité des ajustements plus importants pour prédire la température chez l’animal que les dispositions à plusieurs points d’enregistrement, et ce, quels que soient le compartiment, la durée du transport et le fait que la remorque soit stationnaire ou en mouvement (P < 0,05). Avec certaines dispositions de points d’enregistrement, nous avons constaté des différences faibles, mais significatives dans la capacité des équations de régression à prédire, chez les animaux, les paramètres physiologiques associés au poids corporel et à l’espace disponible en fonction de la taille. De plus, l’évaluation de la disposition des points d’enregistrement basée uniquement sur la durée du déplacement sans prise en compte des temps d’arrêt n’a pas permis de capter adéquatement la variabilité dans la performance de la disposition des points d’enregistrement. En conclusion, pour surveiller adéquatement la température et l’humidité chez les animaux, il est recommandé d’utiliser 10 appareils d’enregistrement répartis à différents endroits au plafond des compartiments plutôt que d’utiliser des points d’enregistrement uniques dans les compartiments supérieurs et inférieurs des bétaillères qui transportent des bovins de boucherie pendant la saison chaude.

Date de modification :