Elevated CO2 and Temperature Affect the Composition and in vitro Degradability of Timothy Roots.

Bertrand, A., Piva, A., Tremblay, G.F., Bélanger, G., Castonguay, Y., et Séguin, P. (2014). « Elevated CO2 and Temperature Affect the Composition and in vitro Degradability of Timothy Roots. », Crop Science, 54(6), p. 2893-2902. doi : 10.2135/cropsci2014.04.0317  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Aux États-Unis, l’industrie de la framboise noire connaît depuis 75 ans un déclin continu, en raison du manque de cultivars adaptés et résistants aux maladies. Toutefois, la teneur élevée en anthocyanes de la framboise noire et les bienfaits pour la santé associés à ces composés ont ravivé l’intérêt pour la production de ce fruit et la mise au point de nouveaux cultivars. Le National Clonal Germplasm Repository de l’Agricultural Research Service du United States Department of Agriculture (USDA) gère le matériel génétique de framboisier noir et conserve une collection de plus de 175 spécimens. On a récemment ajouté à cette collection des spécimens de framboisier noir récoltés dans l’aire de répartition indigène, dans plus de 130 localités réparties entre 27 États des États-Unis et 2 provinces canadiennes. L’évaluation de ce matériel génétique sauvage a permis la découverte de quatre sources de résistance aux pucerons, dont deux ont été introgressées dans un pool élite, dans deux populations de cartographie. Le présent projet vise principalement à mettre au point des outils génomiques, notamment des cartes de liaison et des cartes physiques, une ébauche de l’assemblage du génome ainsi que des marqueurs EST, SNP et SSR, qui pourront être utilisés dans le cadre des programmes d’amélioration du framboisier noir et du framboisier rouge. Nous analysons l’interaction entre le génotype et les conditions environnementales chez le matériel génétique du framboisier noir provenant de quatre régions productrices d’Amérique du Nord et utilisons les outils génomiques permettant de déterminer les QTL liés aux objectifs des programmes d’amélioration. Ces outils favoriseront la prise de décisions éclairées en ce qui a trait à la valeur et à l’utilisation du matériel génétique, aux croisements et à la sélection assistée par marqueurs et pourront être utilisés dans le cadre des programmes d’amélioration partout aux États-Unis. En outre, nous présentons ici l’état actuel de la recherche génomique sur le framboisier noir et des ressources génétiques mondiales de cette espèce.

Date de modification :