Low-Temperature Anaerobic Co-Digestion of Swine Carcass and Swine Manure: Impact of High Swine Carcass Loading Rate.

Rajagopal, R., Massé, D.I., et Saady, N.M.C. (2014). « Low-Temperature Anaerobic Co-Digestion of Swine Carcass and Swine Manure: Impact of High Swine Carcass Loading Rate. », Transactions of the ASABE, 57(6), p. 1811-1816. doi : 10.13031/trans.57.10728  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’élimination adéquate des cadavres d’animaux lors d’éclosions de maladies animales est essentielle aux activités d’élevage. Jusqu’à présent, l’élimination des carcasses par digestion anaérobie (DA) a été limitée. Nous avons donc voulu examiner l’effet de la codigestion des carcasses de porcs (CP) et du fumier de porc à des taux d’alimentation en carcasses plus élevés (TAC), soit 117, 233 et 467 kgcarcasses m-3fumier (ce qui correspond à un taux d’alimentation en matière organique de 3 g DCO L-1 jour-1), sur la performance et la stabilité de la DA psychrophile (24,5 °C ± 0,5 °C) dans des digesteurs en série à alimentation discontinue. Nous avons vérifié l’effet des TAC plus élevés surtout pour simuler la mortalité élevée associée à des éclosions ou à des épidémies. Les résultats expérimentaux indiquent que l’accumulation d’acide propionique a lieu même à des TAC de 117 kgcarcasses m-3fumier. La lente dégradation des lipides et du gras des CP a probablement inhibé la DA, notamment aux TAC plus élevés. L’inhibition était surtout due à l’augmentation du TAC plutôt qu’à la concentration d’ammoniac. Comme les dilutions ont donné lieu à de possibles réductions des accumulations d’acides acétique et propionique dans les digesteurs à la fin de l’étude, nous avons commencé à élaborer différentes stratégies d’opération pour obtenir une codigestion optimale des CP.

Date de modification :