Amphidiploids between tetraploid wheat and Aegilops sharonensis Eig exhibit variations in high-molecular-weight glutenin subunits.

Jiang, Q.-T., Zhao, Q.-Z., Yang, Q., Ma, J., Zhang, X., Wang, C.-S., Wang, X.-Y., Cao, X., Lu, Z.-X., Wei, Y.-M., et Zheng, Y.-L. (2014). « Amphidiploids between tetraploid wheat and Aegilops sharonensis Eig exhibit variations in high-molecular-weight glutenin subunits. », Genetic Resources and Crop Evolution, 61(2), p. 299-305. doi : 10.1007/s10722-013-0072-3  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les croisements éloignés sont une manière commode de transférer au blé les caractères intéressants d'espèces sauvages de la tribu des Triticées. Dans le cadre de la présente étude, nous avons réussi à croiser l'Aegilops sharonensis avec trois espèces de blés tétraploïdes, en obtenant des taux d'hybridation de 0,86 à 1,76 %. Nous avons reconnu les hybrides F1 à l'état intermédiaire de leurs caractères morphologiques et cytologiques et de leur profil d'électrophorèse sur gel de polyacrylamide et de dodécylsulfate de sodium. Nous avons détecté dans les graines hybrides F1 des sous-unités gluténines de haut poids moléculaire exogènes de type x et de type y qui présentaient des mobilités électrophorétiques identiques à celles des sous-unités présentes à l'origine chez l'A. sharonensis. Chez les hybrides F2, la sous-unité x migrait plus rapidement, ce qui laisse croire que sa masse moléculaire avait diminué. Un clonage des cadres de lecture ouverts des sous-unités variantes a révélé que la séquence protéique de la sous-unité x présentait des différences et notamment des mutations visant un seul résidu ainsi que des insertions et délétions visant un ou plusieurs motifs de répétition. Les deux délétions responsables de la taille réduite des sous-unités x exogènes de l'A. sharonensis dans les graines F2 résultaient très probablement d'un mésappariement par glissement.

Date de modification :