Inclusion of sunflower seed and wheat dried distillers' grains with solubles in a red clover silage-based diet enhances steers performance, meat quality and fatty acid profiles.

Mapiye, C., Aalhus, J.L., Turner, T.D., Vahmani, P., Baron, V.S., McAllister, T.A., Block, H.C., Uttaro, B., et Dugan, M.E.R (2014). « Inclusion of sunflower seed and wheat dried distillers' grains with solubles in a red clover silage-based diet enhances steers performance, meat quality and fatty acid profiles. », Animal, 8(12), p. 1999-2010. doi : 10.1017/S1751731114001955  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans cette étude, nous avons comparé la production de bœuf, la qualité de la viande et le profil des acides gras (AG) de bouvillons qui avaient reçu une ration témoin 70:30 d’ensilage de trèfle (ET) et de concentré d’orge; une ration contenant 11 % de graines de tournesol (GT) en remplacement de l’orge; ou une ration contenant des GT au lieu de l’orge et 15 % ou 30 % des drêches de blé séchées avec des solubles (DBSS). L’ajout de DBSS a été compensé par des réductions d’ET et de GT de façon à maintenir la concentration de matières grasses brutes des rations. Les animaux de deux enclos (8/enclos) ont reçu ces rations pendant une période de 208 jours, en moyenne. Par rapport à la ration témoin, les GT ont entraîné des augmentations (p < 0,05) du gain de poids quotidien moyen, du poids vif final et des proportions d’AG n‑6 totaux, des produits de biohydrogénation non conjugués 18:2 (diènes atypiques) avec la première double liaison sur le carbone 8 ou 9 de l’extrémité carboxyle, des isomères de l’acide linoléique conjugué avec la première double liaison sur le carbone 7, 8 ou 9 de l’extrémité carboxyle et des isomères t-18:1. Toujours par rapport à la ration témoin, les GT ont donné lieu à des réductions (p < 0,05) des proportions d’AG n-3 totaux, des acides linoléniques conjugués, des AG à chaîne ramifiée, des AG avec un nombre impair d’atomes de carbone et des AG 16:0. Comparativement à la ration GT, les rations DBSS-15 et DBSS-30 ont entraîne des augmentations encore plus importantes (p < 0,05) du gain de poids moyen, du poids vif final, du poids de la carcasse, du rendement à l’abattage, de l’épaisseur du gras, de la région du faux filet, ainsi qu’une amélioration des résultats de l’analyse sensorielle et instrumentale de la tendreté de la viande. Dans l’ensemble, toutefois, les rations DGGS-15 ou DBSS-30 n’ont pas influé sur les proportions d’AG par rapport à la ration aux GT. En général, l’ajout de GT à la ration à base d’ET a amélioré les proportions musculaires de produits de biohydrogénation 18:2n-6, et les rations contenant les substituts de DBSS ont amélioré la production de bœuf et la qualité de la viande tout en maintenant les proportions d’AG potentiellement fonctionnels, dont l’acide vaccénique et l’acide ruménique.

Date de modification :