Droplet evaporation behaviour of a liquid fuel from chicken litter.

Tolonen, E., Hallett, W.L.H., et Monreal, C.M. (2015). « Droplet evaporation behaviour of a liquid fuel from chicken litter. », Fuel, 139, p. 26-34. doi : 10.1016/j.fuel.2014.08.017  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous présentons des expériences sur l’évaporation de gouttelettes simples d’une fraction raffinée d’un combustible liquide produit par pyrolyse rapide de fumier de poulet. Un modèle numérique de l’évaporation du combustible a été conçu en utilisant les techniques de thermodynamique continue, avec fonctions de distribution sélectionnées afin de représenter les cinq principaux groupes chimiques du combustible (n-paraffines, alc-1-ènes, n-alkylbenzènes, acides gras n-alkyliques et n diols), tels que déterminés par py-SMIC et d’autres analyses. Les paramètres de distribution sont déterminés directement à partir de ces analyses. Le présent modèle s’avère donner des prévisions précises de la température des gouttelettes et de l’historique de leur diamètre lors de l’évaporation. À une température de 500 °C ou plus, nous avons observé une ébullition et une perturbation à la surface des gouttelettes, les bulles exhibant une fine peau comme celle d’un ballon. Ceci a été attribué à une polymérisation de la couche superficielle, provoquant des températures plus élevées du liquide sous jacent. Dans la plupart des conditions, un résidu solide reste après l’évaporation, dont on pense qu’il est aussi le produit de la polymérisation et, à des températures plus élevées, aussi de la pyrolyse.

Date de modification :