Influence of temperature on oviposition by dermacentor andersoni (Acari: Ixodidae).

Lysyk, T.J. (2014). « Influence of temperature on oviposition by dermacentor andersoni (Acari: Ixodidae). », Journal of Medical Entomology, 51(5), p. 932-940. doi : 10.1603/ME14090  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons examiné les effets de la température sur la ponte du Dermacentor andersoni (Stiles) à l’aide de femelles gorgées pesant entre 30 et 1 198 mg. Le taux de survie était supérieur à 96 % pendant la période précédant la ponte mais a décliné durant la période de ponte. La production d’œufs a atteint un pic plus tôt et a augmenté à mesure que la température s’élevait. La longévité et la durée de la période pré-ponte et de la période de ponte ont varié en fonction inverse de la température. Le poids des femelles à l’état gorgé a eu des effets mineurs sur les mesures de temps, mais les femelles de plus petite taille ont généralement vécu plus longtemps et présenté une période pré-ponte plus longue et une période de ponte plus courte. La température et le poids des femelles à l’état gorgé ont tous deux eu un effet déterminant sur les mesures du succès de la ponte, dont la quantité d’œufs pondus, l’indice d’efficacité de la conversion alimentaire et la production quotidienne d’œufs. L’exposition à des températures plus basses et le poids à l’état gorgé étaient associés à un plus grand taux d’échec de la ponte et à une diminution de la production d’œufs et de l’efficacité de conversion alimentaire. La ponte était fortement réduite à 10 oC, ce qui laisse supposer que cette température se situe près du seuil minimal pour le développement. La production d’œufs était toutefois réduite à des températures inférieures à 20 oC, ce qui donne à penser que les effets de la température sur la ponte peuvent influer sur la limite nord de l’aire de répartition de l’espèce.

Date de modification :