A modelling approach to evaluate the long-term effect of soil texture on spring wheat productivity under a rain-fed condition.

He, Y., Hou, L., Wang, H., Hu, K.L., et McConkey, B.G. (2014). « A modelling approach to evaluate the long-term effect of soil texture on spring wheat productivity under a rain-fed condition. », Scientific Reports, 4(Article # 5736). doi : 10.1038/srep05736  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La texture de la surface du sol est un important facteur environnemental pour la productivité des cultures, car elle a un effet direct sur la teneur en eau du sol et interagit de façon complexe avec d’autres facteurs environnementaux. Nous avons utilisé des données recueillies sur 30 ans pour étalonner et valider un modèle de système agricole (DSSAT-CERES-Wheat). Après avoir validé le modèle, nous avons analysé pour deux textures du sol (loam limoneux et argile) les données modélisées sur le rendement et l’utilisation de l’eau du blé de printemps (Triticum aestivum L.) cultivé en milieu non irrigué. Une analyse de régression a montré que le blé est plus sensible à l’utilisation de l’eau lorsqu’il est cultivé sur loam limoneux que sur sol argileux, ce qui signifie que le blé cultivé sur sol argileux est plus tolérant à la sécheresse que celui cultivé sur loam limoneux. La variation du rendement peut être expliquée par l’utilisation de l’eau plutôt que par l’utilisation des précipitations (PU). La présente étude montre que le modèle DSSAT-CERES-Wheat peut être utilisé pour l’évaluation de l’utilisation de l’eau dans des sols de textures diverses et pour l’évaluation de la faisabilité de la production de blé dans différentes conditions. Ces résultats permettent de mieux comprendre les effets à long terme de la texture du sol sur la productivité du blé de printemps cultivé en milieu non irrigué.

Date de modification :