Effect of soil temperature and soil moisture on CO2 flux from eroded landscape positions on black soil in Northeast China.

Wei, S., Zhang, X.-P., McLaughlin, N.B., Liang, A.-Z., Jia, S., Chen, X., et Chen, X. (2014). « Effect of soil temperature and soil moisture on CO2 flux from eroded landscape positions on black soil in Northeast China. », Soil & Tillage Research, 144, p. 119-125. doi : 10.1016/j.still.2014.07.012  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le flux de CO2 provenant des sols est un élément important du cycle mondial du carbone. Sa dépendance à l’égard de l’érosion demeure toutefois mal connue. Nous avons formulé l’hypothèse selon laquelle l’érosion a une incidence sur le flux de CO2 provenant de la surface du sol, en raison de ses effets sur la température et l’humidité du sol. Dans un champ de maïs en pente situé dans la zone de sol noir du nord-est de la Chine, nous avons mesuré le flux de CO2, la température du sol et l’humidité du sol au point le plus élevé du champ, en épaulement de pente, dans le revers et en bas de la pente. Les mesures ont été effectuées une fois par jour pendant 47 jours, entre le 3 août et le 18 septembre. Le flux de CO2 moyen a varié de façon notable en fonction de la position dans la pente, s’établissant entre 2,5 ± 0,29 (moyenne ± écart-type) μmol m2 s1 au point le plus élevé et 1,5 ± 0,32 μmol m2 s1 en bas de pente au cours des 27 premiers jours. Aucune différence notable n’a toutefois été observée entre les différentes positions au cours des 20 derniers jours. L’humidité du sol a grandement contribué au flux de CO2 durant les 27 premiers jours, alors que la température du sol a été le facteur ayant le plus d’incidence sur le flux de CO2 durant les 20 derniers jours. Dans le cadre de notre étude, les équations de régression du deuxième ordre et les équations de régression du premier ordre se sont avérées les meilleurs modèles pour prédire le flux de CO2 à différentes positions de la pente en fonction, respectivement, de l’humidité du sol et de la température du sol; les valeurs R2 respectives se sont établies entre 0,532 et 0,661 et entre 0,234 et 0,448.

Date de modification :