Effect of age on bovine subcutaneous fat proteome: Molecular mechanisms of physiological variations during beef cattle growth.

Romao, J.M., He, M.L., McAllister, T.A., et Guan, L.L. (2014). « Effect of age on bovine subcutaneous fat proteome: Molecular mechanisms of physiological variations during beef cattle growth. », Journal of Animal Science, 92(8), p. 3316-3327. doi : 10.2527/jas.2013-7423  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les dépôts de matières grasses influent tant sur la qualité de la viande que sur la productivité des animaux. Cependant, on ne sait pas exactement comment l’acquisition des matières grasses est régulée chez les bovins de boucherie d’engraissement et en croissance. Dans la présente étude, nous avons caractérisé les changements protéomiques dans le tissu adipeux sous-cutané de bouvillons ayant reçu une ration riche en grain dans le but de comprendre les mécanismes moléculaires de l’acquisition des matières grasses durant la production dans les parcs d’engraissement. Pour ce faire, nous avons effectué deux biopsies du tissu adipeux sous-cutané chez huit bouvillons de race croisée British × Continental âgés de 12 mois et 15 mois. Nous avons établi le profil de l’expression des protéines dans les échantillons de matières grasses au moyen de la chromatographie liquide couplée à la spectrométrie de masse en tandem (CL‑SM/SM). Durant la période de finition, les bouvillons ont présenté une augmentation de la masse de tissu adipeux sous-cutané avec des changements concomitants du profil protéomique, mais la nature de ces changements a varié entre les bouvillons. L’expression de 123 protéines sur les 627 identifiées a différé (p < 0,05) entre les bouvillons de 12 mois et ceux de 15 mois. L’analyse fonctionnelle des protéines exprimées de façon différentielle a révélé que 20,2 % d’entre elles étaient associées à la croissance cellulaire et à la prolifération du tissu adipeux. Sur les 108 protéines exprimées de façon différentielle, les 17 suivantes ont été associées au métabolisme des lipides : acyl-CoA synthétase de la famille des chaînes moyennes, membre 1 (ACSM1), annexine A1 (ANXA1), apolipoprotéine C-III (APOC3), apolipoprotéine H (bêta‑2‑glycoprotéine I; APOH), protéine 1 à domaine EH (EHD1), facteur de coagulation II (thrombine; F2), gelsoline (GSN), lamine A/C (LMNA), protéine kinase kinase 1 activée par des mitogènes (MAP2K1), myosine, chaîne lourde 9, non musculaire (MYH9), orosomucoïde 1 (ORM1), protéine disulfure isomérase de la famille A, membre 3 (PDIA3), protéine liant le rétinol 4, plasma (RBP4), protéine liant la rénine (RENBP), complexe succinate déshydrogénase, sous‑unité A, flavoprotéine (Fp; SDHA), inhibiteur de la serpine peptidase, clade C (antithrombine), membre 1 (SERPINC1) et inhibiteur de la serpine peptidase, clade G (inhibiteur de C1), membre 1 (SERPING1). L’analyse approfondie du niveau d’expression des protéines associées au métabolisme des lipides a révélé une régulation à la baisse de la synthèse des acides gras à l’échelle cellulaire chez les bouvillons de 15 mois comparativement à ceux de 12 mois. Ces résultats donnent à penser que même si le tissu adipeux s’est étendu, l’anabolisme des gras a été réduit dans les adipocytes durant la croissance, ce qui montre la présence d’un équilibre coordonné entre la masse de gras sous-cutané et l’abondance cellulaire de protéines lipogènes dans le but de limiter le taux de dépôt lipidique chez les bovins de boucherie en croissance. Les observations faites dans cette étude permettent de mieux comprendre comment le protéome du tissu adipeux des bovins est régulé durant la croissance, ce qui pourrait être utile dans l’avenir pour l’élaboration de nouvelles stratégies de manipulation de l’adiposité chez les bovins de boucherie d’une manière qui améliore la qualité de la viande et la productivité des animaux.

Date de modification :