A new disease of cherry plum tree with yellow leaf symptoms associated with a novel phytoplasma in the aster yellows group.

Li, Z.N., Zhang, L., Tao, Y., Chi, M., Xiang, Y., et Wu, Y.F. (2014). « A new disease of cherry plum tree with yellow leaf symptoms associated with a novel phytoplasma in the aster yellows group. », Journal of Integrative Agriculture, 13(8), p. 1707-1718. doi : 10.1016/S2095-3119(13)60600-0  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Un nouveau phytoplasme a été détecté chez un prunier-cerise (Prunus cerasifera Ehrh) dont le principal symptôme était un jaunissement des feuilles. L’arbre se trouvait dans un verger situé dans le district de Yangling, dans la province de Shaanxi, en Chine. Des zones chlorosées et un jaunissement sont d’abord apparus le long des petites nervures et au sommet des feuilles. La chlorose s’est rapidement étendue aux zones internervaires, et les feuilles sont devenues entièrement jaune pâle en une à quatre semaines environ. Un examen par microscopie électronique à transmission a révélé la présence d’un grand nombre d’objets semblables à des phytoplasmes. La majorité de ces organismes avaient la forme de vésicules sphériques ou elliptiques et mesuraient 0,1 à 0,6 µm de diamètre. Ils étaient répartis dans les cellules du phloème des tissus infectés. Un fragment du gène codant l’ARN ribosomique (ARNr) 16S (1 246 pb) a été amplifié à partir d’échantillons d’ADN extraits de tissus de feuilles jaunes, à l’aide de deux paires d’amorces universelles spécifiques du phytoplasme, R16mF2/R16mR1 et R16F2n/R16R2. L’analyse phylogénétique de la séquence du gène codant l’ARNr 16S a indiqué que le phytoplasme associé au symptôme du jaunissement des feuilles appartient à un nouveau sous-clade du groupe de la jaunisse de l’aster (groupe 16SrI). L’analyse théorique et pratique du polymorphisme de longueur des fragments de restriction (RFLP) du fragment du gène codant l’ARNr 16S a révélé que le phytoplasme se distingue des 19 sous-groupes existants du groupe AY (16SrI) par quatre sites de restriction, soit Hinf I, Mse I, Sau3A I et Taq I. Les coefficients de similarité obtenus en comparant le profil de RFLP du fragment du gène codant l’ARNr 16S de ce phytoplasme à celui de chacun des 19 sous-groupes a varié entre 0,73 et 0,87, ce qui indique que le phytoplasme associé au symptôme du jaunissement des feuilles du prunier­cerise (CPYL, pour « cherry plum yellow leaf ») constitue probablement une nouvelle lignée distincte au sein du groupe AY (16SrI). De plus, le nouveau phytoplasme a été transmis, à titre expérimental, à des spécimens de pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus) à partir de l’arbre présentant un jaunissement des feuilles, puis retransmis à un prunier-cerise sain de un an par l’intermédiaire d’une cuscute (Cuscuta odorata).

Date de modification :