Data filtering for inverse dispersion emission calculations.

Flesch, T.K., McGinn, S.M., Chen, D., Wilson, J.D., et Desjardins, R.L. (2014). « Data filtering for inverse dispersion emission calculations. », Agricultural and Forest Meteorology, 198-199, p. 1-6. doi : 10.1016/j.agrformet.2014.07.010  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des techniques de dispersion inverse sont utilisées pour déduire les taux d’émission des sources de gaz à partir des mesures de concentrations et des calculs du modèle de dispersion. Les critères pour le choix des intervalles de mesure présentant des conditions de vent favorables à une exactitude technique sont examinés en fonction d’une expérience de traçage à courte portée. Avec l’ajout d’une condition supplémentaire, selon laquelle le gradient de température vertical mesuré doit être compatible avec la théorie de similitude de Monin–Obukhov, il a été possible d’utiliser un seuil de vitesse de frottement moins strict qu’auparavant (u* ≥ 0,05 m s1 plutôt que ≥ 0,15 m s1). Avec ce nouveau critère, une plus grande proportion d’intervalles de mesure est retenue (76 % comparativement à 49 %), tandis que le rapport du taux d’émission inféré et du taux d’émission réel Q{SUB}L{/SUB}{SUB}S{/SUB}/Q présente un biais négligeable (moyenne de Q{SUB}L{/SUB}{SUB}S{/SUB}/Q = 1,00) et un taux d’erreurs aléatoires faible et acceptable (écart-type d’un intervalle à l’autre σQ/Q = 0,25).

Date de modification :