Preparation and characterization of dry powder bacteriophage K for intestinal delivery through oral administration.

Tang, Z.X., Huang, X.Q., Sabour, P.M., Chambers, J.R., et Wang, Q. (2015). « Preparation and characterization of dry powder bacteriophage K for intestinal delivery through oral administration. », Food Science and Technology - LWT, 60(1), p. 263-270. doi : 10.1016/j.lwt.2014.08.012  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) est un microorganisme pathogène répandu causant diverses maladies chez les humains et les animaux d’élevage. La phagothérapie est un moyen qui pourrait remplacer les antibiotiques pour maîtriser le SARM. Les travaux exposés dans le présent article visaient la mise au point d’une préparation de phage K sous forme de poudre sèche à administrer par voie orale à l’aide de microsphères d’alginate et de protéines de lactosérum. Nous avons testé un certain nombre d’agents protecteurs pour accroître la viabilité des phages durant la déshydratation. Nous avons évalué la viabilité des phages K libres et encapsulés dans des conditions gastro-intestinales simulées. Parmi les agents protecteurs testés, c’est le maltose qui a fourni la meilleure protection au phage K encapsulé durant la déshydratation. Le phage K est très sensible aux acides gastriques. L’encapsulation dans les microsphères d’alginate et de protéines de lactosérum a considérablement amélioré la résistance gastrique du phage K. La viabilité du phage encapsulé a été entièrement préservée après 2,0 heures d’incubation dans le liquide gastrique simulé à pH de 2,5. La taille des microsphères et les concentrations de polymères dans la matrice d’encapsulation ont été d’importants facteurs pour la détermination du degré de protection contre les acides gastriques. Le phage encapsulé a été complètement libéré en 2 heures dans le jus intestinal simulé. En conclusion, les microsphères sèches d’alginate et de protéines de lactosérum pourraient être un véhicule d’administration orale du phage K efficace pour la maîtrise de Staphylococcus aureus.

Date de modification :