Effect of mineral source and mannan oligosaccharide supplements on zinc and copper digestibility in growing pigs.

Lebel, A., Matte, J.J., et Guay, F. (2014). « Effect of mineral source and mannan oligosaccharide supplements on zinc and copper digestibility in growing pigs. », Archives of Animal Nutrition, 68(5), p. 370-384. doi : 10.1080/1745039X.2014.954357  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Avec la présente étude, nous voulions comparer les effets de l’apport de cuivre (Cu) et de zinc (Zn) organiques (protéinate) et inorganiques (sulfate), avec ou sans mannane-oligosaccharide (MOS), sur la digestibilité et la solubilité des minéraux chez les porcs. Pour ce faire, nous avons réparti au hasard 28 castrats (25 ± 4 kg) en quatre groupes de traitement qui ont reçu une ration à base de tourteau de soja-maïs-blé contenant 10 mg/kg de Cu et 100 mg/kg de Zn ajoutés sous forme organique ou inorganique, et enrichie ou non de MOS à 0,1 %. Après une période d’adaptation, nous avons prélevé toutes les fèces et l’urine pendant 6 7 jours. Les porcs ont été euthanasiés, puis nous avons prélevé le digesta de leur iléon et de leur cæcum. Nous avons ensuite calculé la digestibilité apparente dans l’iléon et le cæcum à l’aide du dioxyde de titane. Nous avons constaté que le complément minéral organique a amélioré la digestibilité totale (fécale) et le rapport Cu retenu sur Cu ingéré (p < 0,05) tout en réduisant la digestibilité apparente du Zn dans l’iléon (p < 0,05) sans avoir d’effets sur la digestibilité totale du Zn. Les solubilités du Cu et du Zn dans la fraction liquide de l’iléon et du cæcum n’ont pas été touchées par les sources minérales. Bien que l’apport de MOS ait augmenté la solubilité du Cu dans l’iléon (p < 0,05), il a été sans effet sur la digestibilité du Zn et du Cu dans l’iléon, le cæcum et les fèces, le rapport Cu retenu sur Cu ingéré ou le pH et la teneur en acides gras volatiles dans le digesta iléal ou cæcal. En conclusion, le complément minéral organique a amélioré la digestibilité totale et le rapport Cu retenu sur Cu ingéré chez les porcs, mais cela ne peut être attribuable à sa solubilité dans le digesta iléal et cæcal. La présence de MOS n’a pas nui à la digestibilité ou à l’utilisation alimentaire du Zn et du Cu chez les porcs qui ont reçu plus de Zn et de Cu que ce dont ils ont besoin.

Date de modification :