The Top 10 oomycete pathogens in molecular plant pathology.

Kamoun, S., Furzer, O., Jones, J.D., Judelson, H.S., Ali, G.S., Dalio, R.J.D., Roy, S.J., Schena, L., Zambounis, A., Panabières, F., Cahill, D., Ruocco, M., Figueiredo, A., Chen, X.R., Hulvey, J., Stam, R., Lamour, K., Gijzen, M., Tyler, B.M., Grünwald, N.J., Mukhtar, M.S., Tomé, D.F., Tör, M., Van den Ackerveken, G., McDowell, J.M., Daayf, F., Fry, W.E., Lindqvist-Kreuze, H., Meijer, H.J.G., Petre, B., Ristaino, J.B., Yoshida, K., Birch, P.R., et Govers, F. (2015). « The Top 10 oomycete pathogens in molecular plant pathology. », Molecular Plant Pathology, 16(4), p. 413-434. doi : 10.1111/mpp.12190  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les oomycètes, lignée d’organismes eucaryotes ayant divergé anciennement, comprennent un grand nombre d’organismes phytopathogènes qui menacent les écosystèmes naturels et aménagés. Nous avons mené auprès de la communauté scientifique un sondage visant à classer les oomycètes pathogènes en fonction de leur importance scientifique et économique. Nous avons reçu les réponses de 62 scientifiques provenant de 15 pays, pour un total de 263 votes et 33 espèces. Voici la liste des 10 espèces ayant reçu le plus de votes, en ordre décroissant : (1) Phytophthora infestans; (2, ex æquo) Hyaloperonospora arabidopsidis; (2, ex æquo) Phytophthora ramorum; (4) Phytophthora sojae; (5) Phytophthora capsici; (6) Plasmopara viticola; (7) Phytophthora cinnamomi; (8, ex æquo) Phytophthora parasitica; (8, ex æquo) Pythium ultimum; (10) Albugo candida. Dans le présent article, nous présentons des renseignements de base sur ces 10 taxons et un aperçu de la recherche actuelle. Nous espérons que notre liste pourra servir à orienter les recherches futures sur les oomycètes.

Date de modification :